Archive for the 'Divertissement' Category



Une pitrerie publicitaire tristement navale…

MSC 116775Pour célébrer l’entrée du traîne-gogos MSC Divina à Miami les publicitaires de service ont eu une idée géniale. Ils ont fait escorter le bâtiment par un groupe de Fiat 500 flottantes dites Watercraft. C’est ce que nous apprend le site Mer et Marine. Les voitures circulaient autour du monstre (1) comme si elles roulaient sur la mer. Grand étonnement des badauds et passagers ravis de ce divertissement follement amusant. Pour une prochaine démonstration, nous suggérons des semi-remorques, locomotives ou chars de combat. Ce serait d’un drôôôle, ma chère…
Aramis
• Image – L’intérieur du Divina ; sans commentaire. (Photo MSC Cruise)
(1) 333 m, 4 345 passagers, 1 388 membres d’équipage, pavillon panaméen.

Publicités

Un sous-marin en pleine rue…

sous-marin-milan-4sous-marin-milan-3Ça va sûrement faire des vagues dans les gazettes. Avant-hier, les habitants de Milan (I) ont eu la surprise de constater qu’un sous-marin grandeur nature avait crevé le bitume et faisait surface dans une rue de la capitale lombarde. Stupéfaction générale. Et un brin de panique… En réalité, il s’agit d’un coup de pub monté par une compagnie d’assurances sur le thème « quand l’imprévisible se produit  ». Le coup a très bien marché, mais il fallait être un peu naïf pour y croire… Décidément, le crocodile publicitaire est capable de tout.

Ça y est, c’est les vacances ; rions un peu…

Brève de comptoir entendu dans un bistrot de Roscoff. Ça se passe en mer.
L’Américain – Nos instruments vous détectent droit devant, s’il vous plaît, par sécurité veuillez vous dérouter de 10° sur la droite.
Le Français – Impossible. Veuillez vous-même vous dérouter de 10° sur la gauche.
L’Américain – Non,  j’ai plusieurs navires avec moi ,  je ne puis faire cela. Vous devriez vous décaler sur la droite.
Le Français – … pour éviter l’accident, vous êtes obligé d’obliquer sur la gauche.
L’Américain (légèrement énervé)  – Ici c’est le porte-avions USS Nimitz, le croiseur USS Gettysburg et quatre corvettes lance- missiles. Vous devez changer de route ! .
Le Français – Ici c’est le phare d’Ar-Men…

Les bateaux en carton emballent le public !

DSCN3234DSCN3248DSCN3254DSCN3256DSCN3275DSCN3261Hier, dimanche, à Douarnenez, le soleil avait enfin compris que l’hiver était fini. Cette découverte inattendue a permis à 64 bateaux en carton (en carton !) de s’affronter à la loyale dans les eaux du Port Rhu.
De quoi s’agit-il ?
• A partir d’un règlement strict (dimensions des bateaux, cartons et colles utilisés, peintures non polluantes, etc.), plusieurs centaines de jeunes ont imaginé et réalisé des esquifs délirants uniquement en carton, matériau peu marin a priori. Quelques exemples : un drakkar, un bateau-feu, une brouette, une locomotive (avec son tender !), un misainier…  Un vrai feu d’artifice, un régal populaire, bon enfant, et absolument désopilant. Certes, les abordages, chavirages, et autres sabordages ont éclairci la flotte mais, le public enthousiaste a su apprécier en connaisseur la performance des compétiteurs.
• N’allez pas croire à une fête locale, plus ou moins confidentielle, loin de là, parmi les concurrents, j’ai relevé un bateau de Granville, d’Aurillac (!), et même un boat britannique. N’allez pas croire non plus à un grand bastringue sponsorisé par des financiers voraces (pléonasme ?), rien de cela, la fête n’a reçu aucune subvention de qui que ce soit. Aucune ! Elle fut parfaite. Y compris l’incroyable équipée d’un pneumatique fou, sans pilote…
Nous vous en offrons quelques images qui feront sourire ceux qui se rappellent de leur rêves d’enfants, et verront avec bonheur des jeunes ayant le goût de la mer !
•  Et comme Escales ne recule devant rien pour ses amis, nous sommes prêts à leur adresser une série d’images complémentaires que nous ne pouvons publier ici, faute de place.  Il suffit de le demander, et bien entendu, c’est gratuit.
Elle est pas belle la vie ?
Aramis
• Photos – Escales Maritimes
P. S. – Le « Glouglou-Concordia » a suivi le déplorable exemple son grand frère…

Le beau langage : le canon de 75

La scène se passe vers 1930, à la sortie de l’arsenal de Lorient.
– Dis donc, toi, le novice, t’es arrivé hier, il serait bon que tu ramènes demain quelques canons de 75  pour les anciens…
– Canon de 75 ? C’est pas la guerre, non ?
– T’as rien compris, un canon c’est une bouteille…
– Ah, bon mais pourquoi canon de 75 ?
– De 75 centilitres, imbécile !
Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à enrichir nos connaissances…

Sous la quille, le plus grand trésor du monde…

lingot_or en cash_rachat or-1L’eau de mer contient des quantités de métaux en suspension, dont un particulièrement précieux  : sa majesté  l’or ; chaque mètre cube en recèle quelques dizaines de milligrammes. Insignifiant, pense-t-on, sauf que l’Océan planétaire représente environ 1 330 millions de kilomètres cubes d’eau. Ça change les choses. Au total, voilà un joli magot sous la quille… En calculant, à la louche, (une grande louche) et en répartissant le trésor en parts égales entre les 7 milliards d’habitants de la planète, cela ferait quelque chose comme 10 000 kg d’or par habitant ! Le pactole !
• Ne rêvez pas trop, braves gens, c’est impossible, d’autant que la première conséquence serait que le métal jaune ne vaudrait plus un kopeck. Tous millionnaires et tous ruinés.
Que la mer garde son or et les petits bateaux seront bien gardés…
Athos
PS.- D’autres calculs arrivent à des chiffres légèrement différents ; ça ne change rien au film.

Pendant ce temps-là, la sardine bouche le port…

497_001Un ami d’Escales, nous propose cette reproduction de carte postale. Impossible à dater, mais qui remonte sans doute au début du XXᵉ siècle. Elle brocarde le Parisien et le Marseillais, comme il est d’usage, mais personne ne sait encore quel est le plus menteur des deux. Honni soit qui mal y pense.
Avec un zéro pointé pour le dessinateur : la barque ressemble plus à un canot’ qu’à un pointu …
• Légendes.
Le Parisien : – A Paris, quand nous voulons du poisson, nous  envoyons un seau dans la Seine et nous avons du poisson.
Le Marseillais : – Et nous, à Marseille, quand nous voulons un peu d’eau de mer, il faut écarter les poissons avec la main.

Mariage improbable d’un voilier avec une roulotte

Voilà qui va surprendre plus d’un amateur de quilles en l’air…
Car cette fois le bateau-maison est bien à l’endroit, quille en bas !
Ce superbe véhicule est l’habitation d’une famille d’artistes itinérants, qui ont réussi à associer voyage et liberté en installant leur maison sur un bateau qui roule et qui flotte. (Un Seil de 5,40 m sur 1,62, Architecte François Vivier). C’est impeccablement réalisé, dans un style soigné et  propret (on laisse ses souliers à la porte) en profitant de la carène (en bois et à clins) qui ressemble à un berceau. Version insolite du voyage, ô combien ! sympa, qui respire la joie de vivre et l’esprit d’indépendance, pour le couple et ses quatre enfants.
En regardant la photo, vous verrez que le Seil (construit par Cabotage de France) est installé sur une remorque à bateau ; il ne navigue pas encore, eu égard à ses superstructures, mais je me suis laissé dire que son propriétaire songerait à l’utiliser comme un « vrai » bateau. Il suffirait d’assurer sa stabilité et de le faire glisser à l’eau (très calme de préférence…) pour qu’il revienne à sa vocation d’origine.
• Autre chose. La troupe (deux personnes) s’appelle « La P’tite famille » et réalise des spectacles pour enfants. Jenn compose, chante (délicieusement) et joue de la harpe celtique ; Richard, comédien-animateur, présente, manipule, jongle, etc. Ils créent des animations enlevées pour les écoles, centres culturels, et même les crèches… Les tout-petits adorent.
• Indépendamment des spectacles, ils produisent des disques poétiques et rafraîchissants.
Bref, de vrais artistes, comme on les aime, et qui vivent dans un bateau… à l’endroit !
Allez donc les voir sur www.laptitefamille.com
Aramis
Images – A gauche, l’heureuse association roulotte-bateau (photo Escales) ; au centre , le Seil dans son usage normal (photo Canotage de France) ; à droite, l’attelage complet qui ne doit pas  passer inaperçu dans les ports de plaisance… (Photo Escales)

Quand les philistins s’en vont sur la mer jolie…

Amis d’Escales, lisez bien ceci. Vous aviez déjà une idée sur  les croisières vendues aux gogos fortunés. Vous imaginiez un rassemblement de beaufs repus, vautrés sur des transats et suçant  des friandises roses ; vous les pensiez  accros au luxe, au clinquant, vaniteux comme des paons, riches et bêtes ; vous les supposiez déjantés, indifférents au monde, à la vie, à la nature…
Eh bien ! vous vous trompiez… C’est pire que ça !
• On ne remerciera jamais assez André Schäfer d’avoir tourné Vive la croisière !, un documentaire qui appuie là où ça fait mal, révélant le visage inattendu de ce qui se passe sur certains paquebots de luxe. Incroyable ! Du commandant perdu au milieu des icebergs, aux croisières spécialisées (Hum…), en passant par la décoration dégoulinante de suffisance et d’insuffisance, etc. Mais, aussi, la  recrudescence des vols, viols, voire des assassinats…
• Le film est passé sur Arte le 31 juillet, il sera rediffusé le 4 août à 6 h. Levez-vous tôt, ne manquez pas ça ! Ou alors voyez vive_la_croisiere_-6833264.html. Le documentaire est stupéfiant. 89 minutes de veulerie, connerie, arrogance, et fières de l’être…
C’est trop beau, c’est trop triste…
Vergogne !
Aramis

Une image pour le plaisir

Soyons justes, en Bretagne, le début de l’été n’est pas très engageant. Un vent de dérèglement climatique secoue notre belle province, qui réagit comme elle le peut. Témoin cette incantation désespérée, photographiée par Jiheldet, dans un port réputé pour ses sardines et sa Fête des Gras.
Quelqu’un (qui ?) a manifesté sa revendication avec cet humour, bien particulier, où se mêlent l’ironie et l’auto-dérision, comme ça, pour le plaisir. Un magistral clin d’œil à ceux qui pleurnichent sur le mauvais temps. Il rappelle ce dessin humoristique paru naguère dans Le Canard Enchaîné, dont la légende était : Quoi ?, il neige en plein hiver ? Mitterrand démission !
Allez, souriez, c’est quand même mieux que regarder le Tour de France à la télé.
Milady


Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.