Un pilote de vedette fluviale condamné

Une info à rapprocher de notre billet du 5 juin dernier sur les bateaux de promenade à Paris. Le site du Marin, nous apprend qu’un pilote de la Compagnie des Bateaux Mouches vient d’être reconnu responsable d’un accident de vedette survenu sur la Seine en 2008, et ayant occasionné la mort de deux passagers dont un enfant de six ans. Il faut savoir que l’intéressé naviguait à une vitesse excessive, n’avait pas respecté les distances de sécurité et conduisait sous l’emprise du cannabis (!).
Le tribunal correctionnel de Paris a infligé au pilote trois ans de prison avec sursis, ainsi que l’annulation de son permis de naviguer pendant trois ans. En outre, il l’a condamné, (solidairement avec les Bateaux Mouches), à 790 000 € de dommages et intérêts à verser aux familles. Et, à titre personnel, à une amende de 2 000 € .

Publicités

0 Responses to “Un pilote de vedette fluviale condamné”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :