Les pirates ? Mais ils sont partout…

Le trafic maritime reste une activité privilégiée de la piraterie qui ent tire de juteux profits. Elle est pratiquée un peu partout dans le monde, surtout dans l’hémisphère Sud. Aujourd’hui, la donne change car il ne s’agit plus seulement de banditisme de survie (ce qui était le cas au début) mais se superpose à d’autres motivations bien plus complexes : trafics d’armes, drogues, voire de pétrole, demande de rançons sur fond de conflits multiples.
Quelles sont les zones les plus menacées ?
• Dans le golfe de Guinée, les zones à très forts risques sont : le fond du golfe de Guinée entre la frontière Libéria-Côte d’Ivoire et la frontière République démocratique du Congo-Angola. Les zones à risques simples sont : les eaux territoriales et le large de la Guinée, de la Sierra Leone, du Libéria et de l’Angola.
• En océan Indien, les zones à très forts risques sont : le golfe d’Aden dans son ensemble (y compris la partie méridionale des eaux territoriales du Yémen et d’Oman), et le bassin somalien, le golfe du Bengale, notamment les côtes méridionales du Bangladesh, la côte birmane. Les zones à risques simples sont : la mer Rouge, le reste de l’océan Indien jusqu’au canal du Mozambique, et la zone comprise entre les Seychelles, les Maldives et les Laquedives.
• En Asie du Sud-Est, les zones à très forts risques sont : le détroit de Malacca, les eaux situées à l’ouest de la Malaisie péninsulaire et le long des côtes de Bornéo côtes du Sarawak, du Sabah et du Brunei) ainsi que les eaux séparant les Philippines de l’état malaisien du Sabah (mer de Sulu notamment). Les zones à risque simples : le golfe de Thaïlande, et toutes les eaux séparant le Vietnam, les Philippines et le nord de Bornéo situées au sud de 10 ° de latitude nord, les mers de Java, de Banda et des Célèbes.
• En Amérique, les zones à risques simples sont : les eaux territoriales du Pérou, la mer des Caraïbes, et les côtes bordant les Highlands Brésiliens.
Il est sûr qu’un petit dessin serait plus explicite que mon bavardage ; malheureusement, je n’ai pas le temps…
Cyrano
(Source : ministère des Affaires Etrangères, Bulletin « France Démocratie »).
PS – Le vocable « zone à risques simples » figure uniquement pour les distinguer des « zones à très forts risques ».

Publicités

2 Responses to “Les pirates ? Mais ils sont partout…”


  1. 1 Georges Cornou 8 mai 2015 à 19:18

    entre Brest et La loire on peut?
    en parodiant , pour nos téméraires, naïfs ,courageux voire inconscients :

     » qu’allaient t-ils faire dans cette galère

  2. 2 FRK 8 mai 2015 à 19:36

    Et il y en même dans le Pacifique i
    Au large des Salomons , un jour presque sans vent j’ai croisé une de ce navires plus ou moins à l’allure de jonque (en principe équipés pour la pêche, mais souvent contrebandiers) en panne, et accusant une forte gîte (?). Mais alors que je pensais aller voir ce qu’il se passait, un homme est sorti sur le pont avec une mitraillette à l’épaule… pour un fois je me suis empressé de mettre mon voilier…au moteur.
    Un gars rencontré à Nouméa s’est fait pirater deux fois, la premère en indonésie…la seconde au Viet-Nam ou après paiement d’une rançon ; il fut dit que les pirates firent sauter son voilier (le même que Moitessier).


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :