Nouveau navire scientifique chinois

Selon nos informations, les Chinois vont incessamment mettre en service un nouveau navire d’expédition scientifique le Kexue. Long de 99,8 m, et 17,8 m au maître-bau, (4 700 tonnes), ce bâtiment devrait servir à des expériences en eaux profondes telles des études d’environnement extrême ou détection d’hydrocarbures. « Le navire se concentrera sur la recherche scientifique fondamentale et le développement de technologies liées à la mer, servant de laboratoire mobile en surface », a précisé Sun Song, chef de l’Institut d’océanologie de l’ASC. (Académie des Sciences).

2 Responses to “Nouveau navire scientifique chinois”


  1. 1 Georges Cornou 30 avril 2015 à 11:51

    Aramis, il manque un mot dans ton annonce : un navire scientifique d’exploration des milieux extrèmes et SURTOUT de recherche d’hydrocarbures, la belle excuse !

  2. 2 Jacky BENARD 1 mai 2015 à 19:41

    J’espère que Sea Shepherd n’aura pas à courir après celui là


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :