Transport à la voile, oui, mais…

L’entreprise est des plus séduisantes : développer une liaison permanente entre la France et la Grande-Bretagne, pour le transport à la voile de denrées alimentaires… notamment liquides (1). Les arguments écologiques ne manquent pas, l’enthousiasme non plus et plusieurs organismes officiels soutiennent le projet.
• Menée en collaboration avec Transoceanic Wind Transport (TOWT) l’opération semble disposer de tous les atouts pour réussir.
Tous ? C’est pas sûr…
• Notre monde est ce qu’il est et il faudra attendre pour savoir si la sacro sainte rentabilité est au rendez-vous. D’abord les caprices du vent, ne peuvent assurer une livraison à date fixe ; ensuite la clientèle est-elle mûre pour accepter les aléas de ce moyen de transport ? Enfin, les bateaux sont-ils adaptés à ce type de marchandises ? Je lis que Biche fait partie de la flotte, mais Biche est à l’origine un thonier et non un voilier travaillant au bornage (2). Toutes choses impliquant des modifications lourdes et coûteuses, qu’il faudra bien intégrer à l’exploitation  (aménagements des cales, de la sécurité, propulseurs, etc.).
Alors, en souhaitant très sincèrement la réussite du projet, ayons le courage d’exprimer quelques réserves sur son destin qui n’est pas encore assuré.
Mousqueton
(1) Déjà évoqué par Escales les 11 mai et 16 juin 2013.
(2) Petit cabotage dans un rayon de 25 milles du port d’armement.

2 Responses to “Transport à la voile, oui, mais…”


  1. 1 MINNI Marc 15 avril 2015 à 14:45

    Un peu dur ce billet.Il y a 40 ans existait encore des Capitaines-armateurs. L’expédition maritime a toujours été un combat pour trouver des investisseurs (afin de constituer « la Grosse »), adapter les navires, inventer des lignes, rechercher le fret. Cetains l’ont appris à leur dépends, et d’autres l’apprendront encore. Laissons-les créer encore dans cet espace de liberté sur la mer, bien que cerné par l’inflation des règlementations : Division sur la construction / Codes ISM, ISPS et tutti quanti . . . ainsi que par l’ultralibéralisme ambiant (hier encore, un opérateur de gaz de Corse a choisi une navire sous pavilon étranger plutôt que notre pavillon National, pour déservir l’Île de Beauté en gaz à partir de Fos.
    ON VIT UNE EPOQUE FORMIDABLE? PUISQU’ON VOUS L’DIT !
    Amicalement
    Cdt Marco
    Saint-Malo

  2. 2 gernez 15 avril 2015 à 20:46

    Bonjour
    J’ai un peu les mêmes doutes. Si c’est pour acheminer des produits autres que frais le délai n’est pas crucial, mais le coût du transport (le taux de fret) risque d’augmenter sérieusement le prix de la bouteille de vin. Sacrée rentabilité…il faut rémunérer skipper et bosco+matelots, acheter les soutes, les vivres, et entretenir le bateau. Les transformations ne doivent pas être si grandes : caisses de bouteilles contre caisses à poissons…Un programme cargo mixte serait adapté : proposer à des gens motivés une croisière « professionnelle » : y’a du pinard à livrer chez les rosbifs, allez on y va, on paie même pour ça, pour pouvoir ensuite montrer ses mains durcies.
    Je n’en ai pas souvent eu l’occasion, mais j’ai toujours trouvé que donner un sens autre que le tourisme fût-il marin à une croisière était intéressant : livrer un sac de ciment au copain qui fait sa maison à 200 milles de là, ramener des briques de tourbe d’Ecosse pour la cheminée du même…
    Je suis allé voir le site de La (belle goélette) Louise à Thierry Dubois, j’ai bien l’impression qu’il ne transporte pas de marchandises. Ce bateau a été conçu pour, avec un intérieur entièrement démontable et le gréement de misaine aurique pour le chargement.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :