La « Poule » se refait une toilette

La Belle Poule, l’une des deux goélettes de la Marine nationale (1) est en cours de toilettage profond à Brest, dans l’ancienne base de sous-marins. Le magnifique bâtiment construit aux Chantiers navals de Fécamp en 1932 subit, en effet, une refonte totale. Tous ses constituants seront observés à la loupe, remis en état ou changé au cours d’une opération confiée aux sociétés brestoises qui participent aux travaux : les Chantiers du Guip et Navtis. En particulier, les 400 plaques de cuivre d’un millimètre qui recouvrent sa coque seront attentivement examinées (posées en 2000 elles ne devraient être changées en principe qu’en 2030).
Normalement, propre comme un sou neuf, le célèbre voilier (réplique de goélette paimpolaise : 37,50 m x 7,40) devrait être livré fin mai 2015.
(1) La seconde étant l’Etoile.

Publicités

6 Responses to “La « Poule » se refait une toilette”


  1. 1 Lecoq 3 mars 2015 à 15:23

    Notre « Belle Poule », dernière du nom car il y en eu trois je crois depuis la belle Paule, Toulousaine,amie de François -le premier-.Pour nous Mousses,tout justes adoubés par l’inspection surprise -voir fugitive- du « Grand Charles »,cette goélette a été le berceau de notre formation maritime,avant même que nous n’ayons contracté l’engagement pour les cinq année à suivre. La formation de base, matelotage et découverte du milieu maritime, s’accompagnait d’une sorte de « bizutage? » sous les ordres d’un patron bosco du pays « Pagan ».. »un dur celui là aussi quoi », et quelques uns ont pu vérifier la solidité de ses sabots de bois,pour un peu plus d’ardeur à briquer le pont ou embraquer les écoutes, avant d’avoir l’honneur de pouvoir escalader les enfléchures.La mise en conditions des gamins que nous étions s’accompagnait du réconfort de circonstance: casse croute « Hénaff ou sardine » dévoré avec renfort de cambusard Algérien..disait-on,additivé -ou pas- du bromure?…angoissante mixture supposée calmer les ardeurs des plus assidus auprès des rombières du « p’tit J ».. « Où-ça p’tit Jean?..à Recouvraance!.. »

  2. 2 LANGE 3 mars 2015 à 17:03

    C’est une excellente nouvelle, mais aussi loin que je me souvienne on associé à la Belle Poule sa jumelle l’étoile que devient donc celle-ci ?

  3. 3 gilles 4 mars 2015 à 06:01

    les poils et la belle moule…..:)

  4. 4 escales maritimes 4 mars 2015 à 10:18

    Un peu trivial, mais bon…Plus grave : ce n’est pas une vraie contrepétrie (exemple : le bosco a sorti la clé du bac.)

    Escales

  5. 5 Lecoq 4 mars 2015 à 11:31

    « Notre Belle Poule »,dernière du nom, car il yen eu au -par avant- trois,je crois depuis la belle Paule,Toulousaine,amie de François-le premier-.
    Pour nous Mousses, tout juste adoubés par l’inspection surprise – voir « furtive »- dirait-on aujourd’hui, du « Grand Charles » de passage chez son Prémar FNFL. Cette goélette a été le berceau de notre instruction maritime,avant même que nous n’ayons contracté l’engagement pour les cinq années à suivre…Lors des premiers appareillages,la formation de base,matelotage et découverte du milieu maritime se faisaient dans le cadre privilégié de la mer d’Iroise,aux ordres d’un patron bosco du « Pays Pagan ». »Un dur celui là aussi quoi », et quelques uns ont pu vérifier la solidité de ses sabots de bois-pas trop réglos- pour un peu plus d’ardeur à briquer le pont (au sens propre-lol-), ou à embraquer plus fermement les écoutes, avant d’avoir l’honneur de pouvoir escalader les enfléchures vers le hunier-« Gabier de hune » disait-on, premier échelon de la « hiérarchie royale ».La mise en condition des gamins que nous étions s’accompagnait du réconfort de circonstance: les casse croute « Henaff,sardines ou singe », dévorés avec le renfort du quart de cambusard algérien..,additivé disait-on?, de bromure?.Propre aux économies d’énergie,cette angoissante mixture aurait été supposée calmer les ardeurs des plus assidus auprès des rombières du !..

  6. 6 Lecoq 4 mars 2015 à 11:38

    La fin de l’histoire quand-même, certains auront deviné sans mal..il s’agissait « des rombières du P’tit J!..


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :