La mer vraiment dans tous ses états…

Quand on vit près de la mer, difficile de formuler une seule pensée – qui ne soit pas teintée de la présence de l’océan – Hermann Broch, écrivain autrichien (1886-1951).
• Carte postale apéritive du Québec – Curiosité publiée par le périodique Cellier, de la Société des alcools du Québec (SAQ), livraison de février 2015 : Le vignoble et la mer (1). Quelques invitants et marins extraits, desquels palabrer à l’heure de l’apéro :
Le cépage qui s’épanouit en bord de mer en garde des traces jusque dans le verre. Le climat maritime influence grandement la culture du vin, et cela de bien des manières. On dit que pour bien mûrir, le mourvèdre doit avoir les pieds dans l’eau, la tête au soleil et voir la mer. (…) Ce qui ressemble pas mal à la définition même d’un lieu de vacances idéal…
Plusieurs zones viticoles de la planète sont définies par la présence d’une vaste étendue d’eau. Elles bénéficient de ce qu’on appelle un climat maritime, où la mer agit comme un modérateur. Le plus célèbre de tous les climats maritimes se trouve à Bordeaux. La région démontre de façon exemplaire comment la présence de l’océan Atlantique peut affecter les cépages qu’on y plante. (…) On trouve un exemple encore plus marqué de cet effet rafraîchissant dans l’une des régions viticoles les plus au sud de l’hémisphère Nord : les Canaries. Pour donner une idée de leur position géographique, il faut garder en tête que l’île située à l’extrémité Est de l’archipel, Lanzarote, est à moins de 100 kilomètres du désert du Sahara. (…)
Le climat méditerranéen n’est pas exclusivement limité aux régions qui entourent immédiatement la Méditerranée. Il s’étend au sein d’une même bande de latitudes, un peu partout autour de la planète. On peut penser par exemple à l’Émilie-Romagne, située sur la côte Est de l’Italie, au bord de la mer Adriatique. (…)
Escales Maritimes est vraiment le site de la mer dans tous ses états… même éthyliques !
Alain Boucher, le rédacteur
• NDLR – Amicalement (et verre en main) on peut rappeler que la Bourgogne et la Champagne, pourtant éloignées de la mer, produisent un nectar plutôt gouleyant…
(1) La SAQ est le monopole d’État québécois du commerce de vins et spiritueux. La revue Cellier est disponible en ligne, cherchez magazine Cellier sur SAQ.com

1 Response to “La mer vraiment dans tous ses états…”


  1. 1 COKELUNDE 24 février 2015 à 11:52

    A consommer avec délectation et modération bien sur !
    Il y a aussi ceux qui font vieillir leur vins au fond de la mer ou en leur faisant faire de longues croisières sous des cieux divers.

    A la bonne vôtre !

    JP L


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :