Taxation des mouillages plaisanciers (suite et fin)

Voici un billet qui met un point final à nos papiers sur la tentative de taxation de certains mouillages de plaisance. Sauf nouveaux rebondissements, nous ne reviendrons plus sur cet épisode peu glorieux de notre appareil législatif. Ça suffit comme ça…
• En dehors même de l’absurdité du montant de la taxe envisagée, absurdité qui doit légitimement nous inquiéter sur la qualité du travail législatif, se pose la question de l’impact de la plaisance sur les écosystèmes côtiers. En dehors d’une densité excessive de mouillages sur ancre dans des zones d’herbiers où se reproduisent les poissons je n’en vois aucun (L’IFREMER n’ont plus d’ailleurs). Cette question est facilement résolue par les mouillages sur bouées. Un plaisancier normalement constitué recherche des fonds de sable pour mouiller juste parce qu’ils sont de meilleure tenue que les herbiers. Ça tombe bien. Il ne me gênerait pas que les zones sensibles soient interdites au mouillage ou équipées de mouillages organisés sur bouées payants dès lors que le prix en serait raisonnable. Mais, bien évidemment, nous parlons de ces zones sensibles et de celles-là seulement. Pour le reste les tentatives de surexploitation fiscale ou commerciale de l’espace public doivent être combattues. C’est comme la surpêche, dont la surexploitation finit par détruire la ressource. Je veux bien aller l’expliquer à Madame Lebranchu, ça prendra 5 minutes.
Francis Bergerac

3 Responses to “Taxation des mouillages plaisanciers (suite et fin)”


  1. 1 SPITERI Joseph 6 février 2015 à 16:02

    Clair et limpide, rien à rajouter. Bravo.

  2. 2 YvonD 6 février 2015 à 19:39

    Tout cela est de bon sens et l’on est toujours consterné de constater le degré d’improvisation de certains projets (de lois ou autres) pondus par nos édiles.
    Ceci dit je ne vois pas ce que vient faire ici Me Lebranchu ni sur ce dossier ni sur celui de la pêche. Mais peut-être s’est-elle exprimée sur ces sujets ?

  3. 3 FRK 7 février 2015 à 10:40

    Ne peut-on taxer l’absurdité?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :