Les bateaux fécampois dans la tourmente de 14/18

C’est pour très bientôt. Dans le cadre de la « Saint-Pierre des Marins » le Musée de Fécamp propose ce samedi une réunion associant les thèmes de la Marine a ceux de la commémoration de la Première Guerre mondiale. Elle consistera en une conférence développant le sujet « Les navires victimes des U-boot allemands au large de Fécamp pendant le conflit » et sera prononcée par Nicolas Llorens et Céline Martin. (Ce sera l’occasion de présenter la cloche du trois-mâts fécampois « Liberté » torpillé en 1915).
Tant par l’originalité de son sujet que l’expertise des intervenants (1), la conférence présente un intérêt documentaire et historique de haut niveau.
• Musée des Terre-Neuvas et de la pêche 27 bd Albert 1ᵉʳ- 76400 Fécamp. Samedi 31 janvier, entrée libre à 16 h.
(1) Membres du Groupe de Recherche et Identification des Epaves de Manche Est.

Publicités

0 Responses to “Les bateaux fécampois dans la tourmente de 14/18”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :