Le navire fou qui vient du bizarre

2014-03-09-project-vindskip-the-fuel-efficient-ship-figure-11On n’en croit pas ses yeux… Ce que vous voyez-là est un projet apparemment sérieux de transport de voitures, absolument révolutionnaire ! La chose utiliserait une formule associant une motorisation au GNL et une sorte de voilure très, très, spéciale. En effet, ses superstructures aérodynamiques permettraient de récupérer le vent apparent pour le transformer en propulsion auxiliaire grâce à l’effet d’aspiration qu’il crée dans le sens longitudinal. Tout navire qui navigue à 16 nœuds génère une aspiration correspondant à 45 % de sa vitesse affirme son concepteur norvégien Terje Lade. C’est cette énergie gratuite que récupérerait un foil géant de forme bien particulière. Le tout serait géré par un routage météo intégré, qui en développant des algorithmes, indiquerait en temps réel la route optimale.
• C’est à peu près tout ce que j’ai retenu du concept (ne m’en demandez pas plus SVP…).
• Ne haussons pas les épaules, les sociétés impliquées n’ont pas l’habitude de se mouiller dans des projets fantaisistes. La société de classification DNV GL a validé le concept après avoir réalisé des analyses et des tests de stabilité ; l’armement norvégien Wallenius Wilhelmsen vient d’entrer dans le projet et Rolls-Royce est au centre du dispositif.
• L’engin (est-ce bien un navire ?) existe déjà sur papier : longueur 199 m, largeur 49 m, capacité 6 500 voitures, il a même un nom : Vindskip, le « bateau du vent » en norvégien.
Mais tout de même, avouez qu’il a une drôle de gueule…
Jussac

Publicités

5 Responses to “Le navire fou qui vient du bizarre”


  1. 1 Pierre Livory 23 janvier 2015 à 12:06

    C’est bien ce qu’on appelle un fer à repasser ?

  2. 2 LANGE 23 janvier 2015 à 17:29

    Est ce que le bateau du commandant Cousteau l’ Alcyone.ne s’inspire pas de ce système ?

  3. 3 ndl 23 janvier 2015 à 19:16

    Moi je le trouve bien plus beau que ces hôtels flottants géants où s’entassent des gogos qui ne verront rien de la mer…

  4. 4 escales maritimes 23 janvier 2015 à 19:27

    Je ne pense pas. Le concept semble différent. Les infos sont rares et limitées ; celles que nous possédons n’y font aucune allusion. Cela dit avec réserve, je ne suis pas expert en la matière.

    Jussac

  5. 5 Pierre Livory 24 janvier 2015 à 11:22

    Dans mon souvenir l’Alcyone est équipé de turbo-voiles verticales et rotatives, qui récupèrent l’énergie du vent et l’accélèrent en sortie. Ici cela semble bien différent, le vent étant récupéré par un voile fixe, l’énergie propulsive étant créée à l’extrados.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :