Gonflée, comme recherche…

annexe UnknownUn ami d’Escales recherche la marque de ce type d’annexe en usage dans les années 70. Seule caractéristique connue : elles avaient un gonfleur (genre accordéon) intégré sur chaque bord. Je me souviens très bien de ces petits pneumatiques mais, comme notre lecteur, j’ai oublié la marque… Peut-être « Angevinière », sous toutes réserves. Quelqu’un peut-il être plus précis ?
Porthos

Publicités

8 Responses to “Gonflée, comme recherche…”


  1. 1 Patrice Petit de Voize 20 janvier 2015 à 18:47

    Angeviniére Marine avait été racheté par Bombard qui a été racheté vers 82 par…Zodiac. Il y avait dans la gamme des annexes, la petite AX1 sans tableau et avec les soufflets intégrés. Cette gamme, de couleur orange n’existe plus aujourd’hui, mais je crois que la plus petite de leurs annexes actuelles a toujours 2 soufflets intégrés.

  2. 2 Pierre Livory 20 janvier 2015 à 18:58

    C’est parfaitement exact ! J’en avais une comme ça.

  3. 3 Jean-François Mury 20 janvier 2015 à 20:37

    Je confirme !

  4. 4 Weber Gilles 20 janvier 2015 à 21:03

    exact !

  5. 5 FRK 21 janvier 2015 à 10:54

    Merci à tous ,
    je pense que c’etait bien Angevinière… Une annexe des plus pratique et solide que j’ai trainé des années durant de Nouméa à la Papouasie.
    Est-ce que Escales maritimes pourrait un jour traiter des matériels de survie à propose desquels il y a pas mal à dire.

  6. 6 escales maritimes 21 janvier 2015 à 11:34

    Beau sujet en effet. Il nous faut un expert pour l’aborder sérieusement ; pour l’instant nous n’en avons pas. Nous retenons l’idée, dans l’espoir de trouver l’oiseau rare…
    Escales

  7. 7 FRK 21 janvier 2015 à 12:26

    Ce qui m’a amené à vous poser la question au sujet du matériel de survie c’est qu’un jour j’ai rencontré un homme qui avait proposé un prototype de cannot de survie « manoeuvrable » (que l’on s’est empressé d’oublier chez les constructeurs ).
    j’ai navigué dans le Pacifique sud ou l’on croisait peu de navires , un gars rencontré à Port Villa fit naufrage sur le récif calédonien et finit, cannot de survie déchiré sur le corail…parce qu’impossible à manoeuvrer . Pouvoir manoeuvrer au large , c’est aussi garder l’espoir!
    Tous ces trucs de survie ont été conçus à partir de l’idée de matériels embarqués sur des navires disposant donc de la radio pour indiquer leur position. Comme nombre de voileux, je n’ai jamais eu de radio (émettrice). Une « Angevinière » et un zodiac un peu plus gros armé d’un système de gonflage rapide bricolé à partir d’ une petite bouteille de plongée réglée pour…
    Une base de réflexion peut-être pour EM ?

  8. 8 eb56 21 janvier 2015 à 15:29

    Oui pour l’angevinière que j’ai utilisé dans les années 1975, pratique mais beaucoup de coups de pompe pour la gonfler !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :