Au louvoyage, entre rumeurs et certitudes

• Que se passe-t-il vraiment entre la Grèce et l’Italie ? On ne le sait guère… En se référant aux grands médias on apprend que le nombre des victimes du Norman Atlantic serait beaucoup plus élevé puisqu’il y aurait une centaine de personnes dont on est sans nouvelle. Il concernerait principalement des clandestins voyageant dans les camions (le feu a pris dans le pont des poids lourds).
• Presque simultanément, et non loin de ce drame, un autre bâtiment, le Blue Sky M aurait connu des avaries étant sur le point d’être jeté à la côte de Corfou si la marine italienne ne l’avait sauvé in extremis. Il aurait transporté, lui aussi, de nombreux migrants. On cite les chiffres de 770 ou 900 personnes. Détail : avant de lancer un SOS le bâtiment aurait signalé la présence d’hommes armés à son bord ; au moment du sauvetage, il n’y avait plus ni terroristes… ni équipage. Vrai ou faux ?
Alors, on parle de passeurs travaillant à grande échelle pour des filières organisées entre la Grèce et l’Italie, plus ou moins connues… Possible, les infos sont confuses, incomplètes, parfois contradictoires.
• Certains médias affirment qu’il s’agit seulement d’une méprise et que tout est resté normal à bord du Blue Sky M… Allez y comprendre quelque chose. Prudence…
Cyrano

8 Responses to “Au louvoyage, entre rumeurs et certitudes”


  1. 1 Criss 2 janvier 2015 à 14:23

    A peut-être trop vouloir coller à l’ actualité, le risque de « tirer des bords carrés » est bien proche de certains sujets. L’ actualité quotidienne est un métier que certains journalistes exercent parfaitement avec l’ investigation. Pour les choses de la mer, il n’ y a pas le feu (pas de mauvais jeu de mots) et nous avons pu vérifier que des « grands spécialistes » intervenant sur les TV ( parfois pour certains sur deux chaînes au même moment !) se sont remarquablement échoués peu de temps après avoir tenu des propos péremptoires. La leçon est toujours la même: restons modestes, dans les avis et les commentaires car sinon le  » louvoyage » devient très vite la quadrature du cercle…
    Meilleurs vœux.

  2. 2 MINNI Marc 2 janvier 2015 à 18:10

    N’oublions pas que les Armateurs Grecs possèdent la flotte la plus importante au monde, sous divers pavillons, de bonne ou de mauvaise fortune (de mer).
    Quand au mystérieux navire avec plusieurs centaines immigrants, dont vous faites état, et en route toute vers la côte, on ne peut pas laisser passer, ce crime au delà de la baraterie et de la Piraterie. Quant à ceux qui veulent les remettre sur un bateau, EXODUS en quelque sorte, mais avec l’espoir en moins de la Terre Promise . . .

    ON VIT UNE EPOQUE FORMIDABLE, PUISQU’ON VOUS L’DIT !

    Bonne année quand même, mes Amis de la Mer

    Cdt Marco
    Saint-Malo

  3. 3 FRK 2 janvier 2015 à 19:13

    Une nouvelle manière d’opérer?
    L’abandon du navire (surtout si c’est un vieux rafio) par l’équipage pourrait faire partie d’un plan prémédité et soigneusement organisé ,ce qui aurait pour avantage de disparaitre bien avant que quelque autorité que ce soit n’intervienne.

  4. 4 ndl 2 janvier 2015 à 19:13

    On dit qu’il n’y a pas de fumée sans feu…et deux bateaux de suite dans les mêmes circonstances c’est un peu (beaucoup) bizarre non ?
    On en saura -peut-être – un peu plus dans quelques jours, l’important étant que ces malheureux aient pu être sauvés.

  5. 5 dh 2 janvier 2015 à 19:54

    Votre nez vous aveugle, Cyrano ! Il semble que les choses soient claires, le commerce des humains reprend à grande échelle, et tous les moyens sont bons : artisanaux d’un côté (les camions, à l’occasion sur des ferrys) et surtout industriels sur des bateaux à recycler chargés d’Irakiens, de Syriens désireux d’échapper à l’horreur et, pourquoi pas, de nous proposer leur soif de vivre… dont nous aurions tellement besoin en ce moment !

  6. 6 Henri Bourdereau 3 janvier 2015 à 12:11

    Malgré une certaine confusion due à l’abondance des informations, les chose paraissent plutôt claires.
    D’un côté une véritable « industrie’ du transport des fugitifs des conflits proches orientaux, passant à la vitesse supérieure en utilisant des cargos pourris en fin de vie à la place des minables embarcations ne pouvant transporter que quelques dizaines de personnes et de l’autre l’affaire de ce ferry mal entretenu, sur lequel étaient aussi probablement quelques migrants Une coïncidence, ces deux événements n’ayant pas de rapports direct

    Et bons vœux à Escales Maritimes…

  7. 7 escales maritimes 3 janvier 2015 à 13:18

    Merci pour tes bons vœux Henri, et merci pour ta contribution à Escales.
    Tes explications sont évidentes et justes, j’ajouterai presque « hélas »…Le télescopage des deux événements est purement fortuit, mais cela a été mal expliqué par certains grands médias.C’est regrettable.
    Quant aux « techniques » des passeurs, autant ne pas en parler, ça lève le coeur…Des criminels!
    Bonne année quand même.

    M D

  8. 8 FRK 4 janvier 2015 à 14:10

    MD,
    vous dites :mal expliiqué par certains grands médias…c’est en effet regrettable surtout quand certains de ces médias cherchent avant tout à faire une audience maximum…pas vraiment de l’information.
    A quand une force d’intervention Européenne spécifique pour lutter par tous les moyens contre ces passeurs qui mériteraient que leur soient appliquées les mêmes lois qu’aux pirates du temps de la marine à voile?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :