Aquitaine : la grande érosion

On a désormais des chiffres. L’année 2014 et sa succession de tempêtes aura été la plus redoutable pour le littoral aquitain. Le trait de côte a reculé de 10 m en moyenne ; ce qui signifie qu’en certains endroits il a dépassé les 20 m atteignant un maximum de 40 m. Côtes basses, peu stables, soumises à la pression immobilière elles ont montré les limites de leur exploitation touristique. La parade est complexe (on ne va pas raser les ports !) mais une chose reste certaine : cessons de construire n’importe quoi, n’importe où.

1 Response to “Aquitaine : la grande érosion”


  1. 1 Pierre 22 décembre 2014 à 22:40

    La nature aura raison de l’insouciance des promoteurs destructeurs du littoral ! N’est-ce pas là, la vrai justice ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :