Le climat, sauvé de justesse, à Lima

Comme toujours, c’est à la dernière minute que les 195 délégations membres de la Convention des Nations Unies sur le climat, réunies à Lima, sont parvenues à un accord minimal. Il y a lieu de s’en féliciter même s’il est – ô combien ! – imparfait.
Il s’agit à présent de préparer la rencontre de Paris où les engagements de chaque Nation devraient être précisés. Sans entrer dans les détails, notons que le 1ᵉʳ novembre 2015 une synthèse tracera les grandes lignes d’un plan technique et économique limitant le réchauffement de la planète à 2°. Vaste programme aurait dit quelqu’un… et long programme puisque les éventuelles mesures ne seraient applicables qu’en…2020 ! D’ici là bien des choses peuvent encore se produire.
Donc, réjouissons-nous (pas trop) mais ne soyons pas dupes…

Publicités

0 Responses to “Le climat, sauvé de justesse, à Lima”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :