Microplastiques ; l’océan mondial déjà pollué

Une étude coordonnée par l’Institut 5 Gyres (1) à laquelle l’Ifremer est associée, révèle que l’ensemble de la pollution de la surface des océans est évaluée à 5,25 mille milliards de particules, soit 269 000 tonnes de plastique. Cette étude, la plus complète à ce jour, compile les résultats de 6 ans de travaux et prélèvements effectués sur 50 000 milles nautiques. Grâce à cette première estimation globale de la pollution par les plastiques flottants, l’équipe internationale impliquée dans le projet a pu conclure que les plastiques et microplastiques sont présents sur l’ensemble de l’océan mondial.
… Ce qui n’empêche pas nombre d’industries de produire et utiliser ces matériaux redoutables.
(1) Institut scientifique associant 6 pays dont la France, basé en Californie.

Publicités

0 Responses to “Microplastiques ; l’océan mondial déjà pollué”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :