La course au large, enfin revue et corrigée

• Humeur – Ce matin, de bonne heure, j’allume la radio comme tous les matins. Qu’est-ce ce que j’entends ? Les Pouvoirs publics viennent de décider de faire respecter la règlementation maritime ; les grandes courses en solitaire seront purement et simplement interdites au départ de France. Mieux, j’apprends que les organisateurs du Café, du Rhum, ou du grand Quotidien renonçaient unanimement à la formule solitaire pour la transformer en double ou en équipage. A la fois pour se conformer à la loi et par souci de sécurité pour les skippers. J’apprends enfin que les sponsors eux-mêmes se disent prêts à maintenir leur soutien financier quelle que soit la formule retenue. En fait, tout le petit monde de la course renonce aux petits arrangements pratiqués jusqu’à maintenent.
Voilà qui est nouveau pensai-je et fait enfin triompher le bon sens sans priver ceux qui aiment ça des joies de la compétition. Au passage je me disais que notre vieux pays n’était pas si soumis que ça à la puissance financière comme on le croit parfois.
J’en étais tout heureux et me préparais à rédiger un billet sur le thème « cocorico, tout ne va pas si mal dans notre vieux pays ».
C’est à cet instant précis que la sonnerie retentit ; le réveil matin est cruel. N’étant pas en veille permanente, j’avais tout simplement rêvé toute cette histoire, finalement trop belle pour être vraie.
Dommage.
Aramis

Publicités

19 Responses to “La course au large, enfin revue et corrigée”


  1. 1 Pierre Livory 2 décembre 2014 à 14:54

    Gros malin ! Tu nous as « eus » pendant 15 lignes !

  2. 2 Francis Bergerac 2 décembre 2014 à 16:07

    Il est malheureusement probable que ces courses insensées finiront non pas comme dans un rêve mais après un cauchemar. Celui d’une famille qui aura perdu l’un de ses enfants, coureur « médiatique » évidemment. Lors de la course du rhum, il s’en est fallu de très peu pour Thomas Coville que la chance a épargné. Il est clair que l’irresponsabilité des organisateurs de ces courses et des pouvoirs publics qui les autorisent trouvera un jour une cruelle sanction.

  3. 3 escales maritimes 2 décembre 2014 à 16:51

    Hélas oui.. Lis donc le commentaire de Francis Bergerac, il ajoute très exactement ce qui complète notre petit mensonge. Au fait, entends-tu le silence assourdissant des Pouvoirs publics, des sponsors et des organisateurs de course ? Quel concert !

    Escales

  4. 4 Jacques Aubert 2 décembre 2014 à 19:25

    Bonsoir, ne pas oublier qu’il faut au moins être deux pour que collision se fasse. Donc comme sur les navires de commerce il y a toujours veille permanente et qu’il semble évident que ce soit insuffisant, j’espère que la nouvelle réglementation obligera à avoir deux marins à la passerelle.
    Jacques

  5. 5 Alrahil 2 décembre 2014 à 20:19

    Alors, il faudrait interdire la formule 1 (Senna), toutes les courses auto (même les dragsters américains, l’un d’eux a foncé dans la foule…), les matchs de hockey (un mort récent aussi…), tiens les matchs de foot (qq joueurs décèdent aussi sur le terrain…), bon, on arrête tout ?

  6. 6 Martin 2 décembre 2014 à 21:03

    Allez tous mourir en enfer bande de fanatiques liberticides! Vive les courses en solitaire. Vous êtes complètement malades!

  7. 7 escales maritimes 3 décembre 2014 à 09:28

    Fanatiques, liberticides, malades… on croirait entendre le capitaine Haddock ! C’est vraiment comme ça qu’on fait avancer les choses.
    Bien respectueusement.
    Aramis

  8. 8 escales maritimes 3 décembre 2014 à 09:35

    On arrête surtout de comparer ce qui n’est pas comparable. Le mieux serait de poser la question à l’Organisation Maritime Internationale. Elle seule peut répondre.
    Athos

  9. 9 COKELUNDE 3 décembre 2014 à 12:15

    L’affaire n’est surement pas aussi simple que cela :
    J’aime naviguer en solitaire même si ce n’est que entre Granville & Chausey.
    On est tous à la merci d’un accident, malaise ou autre…
    Thomas COVILLE était en veille et s’inquiétait d’une alarme.
    Ses compétences ne sont plus à démontrer.
    Comment n’admet-t-on QUE confier sa vie à une bagnole conduite par ? qui peut-être victime à chaque instant de : malaise, écart, maladresse, voir crise cardiaque (récemment au volant d’un semi remorque de 40 t) et refuser ce risque à d’autres.
    On n’a jamais retrouvé un copain disparu au large du Cap Finistere. a-t-il été victime d’un abordage (vraisemblable), d’une chute à la mer, d’un ofni ? On ne saura jamais.

    Gardons un espace de liberté en mer.
    Le risque zéro n’existe pas.
    Restons donc vigilent.

    Bien cordialement

    JP L

  10. 10 eric17 3 décembre 2014 à 12:23

    Comme prévu ce post – et le post qui a suivi sur Hisseo http://www.hisse-et-oh.com/forums/navigation/messages/1639930-les-courses-en-solitaires-interdites-en-france – tourne au n’importe quoi dans les commentaires.. :-(

    Pour ma part je continue à penser que les concurrents du Jester Challenge ne font pas courir beaucoup de danger aux autres usagers des océans, que ce n’est pas tout à fait la même chose avec des bolides de 40 m lancés à 40 nds, et que la navigation à voile en solitaire sera toujours (j’espère ..) un des sommets, en matière de navigation de plaisance.

    Une poignée de solitaires, pour la plupart de très grands marins, effectuent en ce moment même des navigation au très long cours (le plus souvent sur des bateaux de moins de 10m) : si l’on me prouve qu’ils ont causé, causent et causeront de multiples accidents nautiques avec mise en danger d’autrui, je signerai sans hésiter toute pétition pour renforcer l’application des lois internationales en ce domaine.

  11. 11 escales maritimes 3 décembre 2014 à 12:49

    Point de vue respectable donc défendable… Nous faisons remarquer au passage que Escales n’a JAMAIS mis en cause la compétence des skippers.
    Porthos

  12. 12 escales maritimes 3 décembre 2014 à 13:02

    Même réponse qu’a Eric17. Vous pensez bien que nous sommes favorable à l’espace de liberté ! Mais s’il y a débat, c’est qu’il y a quelque chose à harmoniser. Rester dans le flou artistique n’est jamais bien bon.
    Athos

  13. 13 islay 3 décembre 2014 à 14:45

    Il se trouve que ce billet d’humeur succède à un article avec en toile de fond le chavirage d’un ligneur. Escales Maritimes au nom de la liberté individuelle ne semble pas s’émouvoir de voir un pro, seul, manoeuvrer et gérer ses lignes de pêche à bord d’un bateau dont la catégorie de conception ne répond vraisemblablement pas à l’état de la mer du jour et à priori sans gilet de sauvetage…
    Malgré les « petits arrangements » avec la réglementation je reste admiratif de tous ces professionnels de la mer.

  14. 14 eric17 3 décembre 2014 à 14:46

    Je crois que la cause des réactions épidermiques, c’est surtout que l’application des règles (normes, lois, etc etc, tous les trucs qui s’accumulent de façon insupportable, ces derniers temps) tuerait le rêve de beaucoup…

    Je doute de participer un jour au Jester Challenge (pour ceux qui ne connaîtraient pas, allez faire un tour sur le site et de leur page Yahoo : il y a là une poignée de mecs qui valent le détour, et une absence totale de règlement plutôt réjouissante), ou même de traverser la mare en solo (hors de tout cadre), mais j’en rêve depuis longtemps.
    Tuer les rêves, c’est la meilleure façon de fabriquer des kamikazes (pour ma part y’a quand même peu de risque, je sais même pas ce que je pourrais foutre de 40 vierges…)

  15. 15 buhagiar 3 décembre 2014 à 18:38

    Perso, je pense que les organisateurs peuvent proposer tout, je dit bien tout ; c est à chacun de prendre conscience de ce qu il est capable de faire et d’assumer ses propres risques. je navigue depuis pres de 30 ans et j’ assume mes décisions

  16. 16 escales maritimes 3 décembre 2014 à 19:23

    Votre opinion est la vôtre. On peut en débattre, mais Escales Maritimes n’est pas un Forum c’est un Magazine. Hisse et Oh est un excellent forum.
    En revanche Escales ne peut pas passer sous silence des contre vérités : je connais bien les ligneurs d’Audierne, ils n’utilisent que des bateaux conformes à leur catégorie. Les flics maritimes ont l’oeil sur eux. Ils font un métier dangereux, pas pour leur plaisir mais pour gagner leur croute. A chaque marée ils affrontent le Raz de Sein entre la Plate et le continent, ce n’est pas de la tarte. Nous accuser de ne pas nous émouvoir du drame est tout simplement indécent.
    Athos

  17. 17 escales maritimes 3 décembre 2014 à 19:40

    A mon avis il est toujours souhaitable d’assumer ses décisions. Tout le temps… Faut-il pour autant dissoudre le SNSM, les gardes côtes, les hélicos de sauvetage de la Royale, les RIAS ? Hum…
    Athos

  18. 18 COKELUNDE 4 décembre 2014 à 10:58

    Foin des polémiques
    ma philosophie est : chacun est responsable de ses décisions et de ses actes. Il devra rendre compte éventuellement des conséquences.
    Puis-je naviguer seul ?
    au delà des 6 milles réglementaires ?
    avec ou sans marteau emmanché ?
    Il est certain que je ne suis pas toujours « dans les clous » mais j’assume depuis 45 ans.
    J’espère passer encore quelques bons moments sur l’eau avec mon fidèle canote.
    Bien cordialement
    JP L

  19. 19 escales maritimes 4 décembre 2014 à 12:37

    Bien sûr qu’on n’est pas toujours dans les clous, on en est tous là…Bien sûr qu’on est responsables de nos actes (tous nos actes) mais le débat n’est pas là. Il se situe entre les organisateurs de courses et les règlements internationaux. Pas de malentendu. Il va bien falloir harmoniser les choses, calmement et sans invective. On aime trop la mer…
    Cordialement
    M D


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :