Unique, le bateau en ciment qui pêche tout seul !

Dossier vire vire_2Dossier vire vire_5Dossier vire vire_3

 

 

 

 

Certes, ce n’est pas un bateau de mer, c’est une modeste embarcation de pêche fluviale qui, pourtant, va vous étonner. Ce type de bateau très spécial serait apparu dans les années 30 et demeuré en service jusqu’en 1957.
Exploités sur le Rhône entre Rochemaure et Vivier, une quinzaine de ces bateaux étaient en service après la guerre. Tous construits en bois et fondés sur un concept génial de simplicité et d’efficacité : il pêche tout seul, 24 h sur 24, et conserve le poisson vivant dans une réserve d’eau ! Qui dit mieux ?
• Explication. Une poutre perpendiculaire à l’axe du bateau porte en abord deux grands paniers superposés (filets ou grillage) un peu comme un bateau à aubes qui n’aurait qu’une roue… Le bateau étant fixe, c’est le courant du fleuve qui fait tourner les paniers, sans arrêt et sans intervention humaine. Les poissons qui passent (brochets, lamproies, aloses, hotus) sont choppés au passage et déversés par gravité dans la reserve d’eau. Pendant ce temps-là, le pêcheur peut faire une pétanque ou piquer un petit roupillon…
Ce qui explique pourquoi ces embarcations sont appelées Vire-vire ou Vire-soulet (en patois « vire seul »).
• Chaque jour, la pêche (1) était commercialisée sur place par des semi-professionnels qui se faisaient ainsi un complément de revenu. Le poisson frais, transporté en charrette, était vendu de porte en porte dans la région (Châteauneuf, Allan, etc.).
Cela pour la pêche.Dossier vire vire_1 (Ci-contre un ancien Vire-vire).
• Le concept du bateau est non moins surprenant. Figurez-vous qu’il n’en reste plus qu’un seul, La Cigale que vous voyez ici. De formule fort rustique, il mesure 7,30 m de long sur 3,20 au maître bau, profondeur 1 m, poids 6 tonnes ; fonds plats, sans élancement, fermé à l’arrière par un tableau droit et à l’avant par une levée à peine marquée. Il ressemble plutôt à une caisse à savon… Seulement voilà, son intérêt est ailleurs : il est construit en ciment armé (!) et a pu résister au temps. C’est une pièce unique, ensablée le long de la digue du Balafray. Les images montrent qu’il est en mauvais état mais sauvable. Le Vire-vire est actuellement au sec, sur remorque, dans l’attente d’une restauration sérieuse et pas trop chère.
• Alors pourquoi en ciment ? Ce Vire-vire a été construit par messieurs Audigier et Pradier Ferdinand. M. Audigier était marié à la fille du directeur des Cimenteries Lafarge, qui a probablement fourni le matériau…
• Initié par Découverte et Mémoire Castelneuvoises, un projet de sauvegarde de La Cigale, patrimoine de Châteauneuf du Rhône est à l’étude. On peut espérer qu’il débouchera. D’un point de vue strictement patrimonial (mode de pêche et construction), nous sommes en présence d’une pièce unique. C’est, à notre avis, plus que suffisant pour justifier sa sauvegarde.
Aramis
(1) 100 kg de lamproie, 200 à 300 kg de hotus et parfois même des esturgeons !
• Images du haut de page : A gauche, La Cigale, en ciment, lorsqu’elle était en service ; le pêcheur est M. Baptiste.  Au centre, fin du déblayage, cinq hommes ont vidé plusieurs mètres cubes de vase. A droite, La Cigale prête à être évacuée.

0 Responses to “Unique, le bateau en ciment qui pêche tout seul !”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :