Comment veiller 24 h/24 pendant une semaine ?

On ne va pas y revenir pendant 107 ans, mais la première nuit de course de « La Route » a vu plusieurs coups durs, dont certains provoqués semble-t-il, par un déficit de veille nocturne. Dans le cas de Coville, nous ignorons s’il s’agit du cargo ou du trimaran.
Ce type d’ accident posent le problème de la sécurité nocturne (et même diurne) pour les solitaires dans des zones à fort trafic.
• Il y a incompatibilité entre l’obligation naturelle de dormir et les règlements internationaux en vigueur .
Le Règlement International pour Prévenir les Abordages en Mer (RIPAM) établi par l’Organisation Maritime Internationale (OMI) dit clairement :
Tout navire doit en permanence assurer une veille visuelle et auditive appropriée, en utilisant également tous les moyens disponibles qui sont adaptés aux circonstances et conditions existantes, de manière à permettre une pleine appréciation de la situation et du risque d’abordage.
De toute évidence cette obligation n’est pas respectée durant les grandes courses océaniques en solitaire. Toute impertinence mise à part : comment est-ce possible ? Merci à celui qui me l’expliquera.
Athos

Publicités

4 Responses to “Comment veiller 24 h/24 pendant une semaine ?”


  1. 1 HELLEQUIN (@JpHellequin) 4 novembre 2014 à 18:45

    Il est impossible de veiller durant une semaine mais chut!!!!!! il ne faut pas le dire les sponsors ne seraient pas contents…..JPH…

  2. 2 pyb29 4 novembre 2014 à 19:35

    Il suffirait de doubler l’équipage.

  3. 3 MINNI 4 novembre 2014 à 19:35

    Comment veiller (24/24) ? Veille visuelle et auditive + moyens appropriés. Mais auparavant, il s’agit de revenir sur cette grosse infraction à la convention COLLREG de 1972, avalisée par tous les gouvernements Français, dont celui du Sieur Balladur qui, en sa qualité de 1er Ministre, à bord d’un ferry donna le départ du RHUM à la Pointe du Groin ! Pourquoi ? Parce que tous ces gouvernements mettent en oeuvre l’adaptation de notre pays aux normes économiques et sociales mondialisées, ADAPTANT EN PROFONDEUR LA SOCIETE FRANCAISE AUX NORMES DU MODELE ECONOMIQUE ET SOCIETAL ANGLO-SAXON* (Le Rhum succède à la transat aglaise).
    Sur la situation rapprochée ayant conduit à l’abordage, un article du blog le Monde.fr semble assez pertinent, décrivant la situation du coureur en sortie du DST; Disposition de Séparation du Trafic (donc non prioritaire), marchant toujours 25 noeuds (Règle 6 : VITESSE DE SECURITE en permanence) , après avoir noté la situation (distance : 2 Milles et vitesse de rapprochement de 40 noeuds),
    En solitaire, mission donc impossible, contraire aux Règles 3, 6 et rappelée encore par la nouvelle Convention internationale MRC (temps de repos obligatoire). On s’arrêtra là; J’avais déjà « abordé » cette question dans Escales Maritimes avant le départ du Rhum . . .
    Amicalement
    Cdt Marco
    Saint-Malo

    * In « La France Périphérique » de C.Guilluy

  4. 4 Claude Briot 4 novembre 2014 à 21:24

    D’accord avec Pyb29.
    Les Pouvoirs Publics, chargés de la sécurité en mer, doivent faire interdire les courses en solitaire et imposer les courses en double à la place. Et pendant de temps là que devient Océane ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :