Quand les Invalides de la marine perdent le nord

C’est une histoire lamentable, aux marges du scandale. Voici les faits . En 2013, à Cherbourg, un marin tente de sauver un collègue de la noyade. Il n’y parvient pas, les deux marins perdent la vie. Océane, (13 ans) la fille du sauveteur et désormais orpheline, perçoit les indemnités qui lui sont dues. Ceci jusqu’au moment où l’Etablissement national des invalides de la marine apprend que son père était en état d’ébriété au moment du drame. L’Institution décide alors, de suspendre le versement des indemnités ; pire, elle envisage un remboursement des sommes déjà perçues !
• C’est plus qu’il n’en faut pour faire bondir Jean-Paul Hellequin (1) qui vient d’adresser une lettre ouverte à la ministre de l’Ecologie et des Transports pour l’informer de l’aberration sociale d’une telle situation (2).
• Mais il va plus loin. Ce n’est un secret pour personne que l’alcoolisme et la drogue font des ravages dans les milieux de la pêche et marginalement du commerce. Or l’omerta est de règle et J-P H en profite pour souligner l’urgence d’une opération d’information et de prévention, d’ampleur nationale, plaçant l’Etat, les Organisations professionnelles et les Armateurs devant leurs responsabilités.
Ces phénomènes sont trop graves pour être passés sous silence plus longtemps. Qui aura le courage d’ouvrir le dossier ?
(1) Secrétaire adjoint et porte-parole de la CGT du Grand ouest et président de Mor Glaz.
(2)
Escales tient la lettre à la disposition de ses lecteurs.

6 Responses to “Quand les Invalides de la marine perdent le nord”


  1. 1 ndl 1 novembre 2014 à 20:01

    Le fait qu’il ait été alcoolisé au moment du drame ne l’a pas empêché de se porter au secours de son compagnon, l’alcoolisme est une maladie et devrait être pris comme tel, soigné comme tel, et expliqué en prévention.
    Couper la pension de la jeune fille est un scandale, si vous lancez une pétition, je signe et la propage.

  2. 2 pyb29 1 novembre 2014 à 20:50

    Le pognon d’abord, l’humain après, pauvre Océane, victime de notre société inhumaine !

  3. 3 Pierre Strand Hugg 2 novembre 2014 à 11:20

    Oui, « le pognon » devrait-être au service de l’Humain et non l’inverse . C’est pourtant ce qu’on nous propose, je dis propose et pas impose, car cela ne se fait-il pas sans notre assentiment ?
    « ESCALES » site de débat philosophico-politique ?

  4. 4 escales maritimes 2 novembre 2014 à 12:42

    Heureux d’avoir de vos nouvelles Pierre.
    Escales est un site libre et indépendant. Politique ? Pas trop, mais philosophique sans doute. Pour nous l’Humain, la mer, la liberté (dont la liberté d’expression) c’est un peu la même chose. Nous n’avons pas de maitres à penser ou de pensée toute faite, nous tirons des bords serrés entre l’incurable connerie des donneurs de leçon et le bonheur de vivre libre… du moins autant que notre société le permet. Et, de temps en temps, l’arrogance du pognon roi nous énerve au point de le dire tout cru.
    Je pense que nous nous comprenons.
    M D

  5. 5 Pierre Livory 3 novembre 2014 à 11:25

    Belle réponse d’Escales !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :