En direct, l’abordage de deux porte-conteneurs !

• Le mérite de cette longue mais étonnante vidéo, est de nous montrer le déroulement d’un abordage en direct. Impressionnant. Voyez vous-même, en plein écran si possible.
• Hier, deux porte-conteneurs sont entrés en collision à l’entrée du Canal de Suez devant Port Saïd. Alors que le Maerks Tanjong (8 112 EVP) (Maersk Liner) faisait une route parallèle avec le Colombo Express (8 750 EVP) (Hapag Lloyd), celui-ci s’est brusquement rabattu sur son voisin et l’a heurté assez violemment. Quelques conteneurs sont tombés à la mer et il n’y a pas de victime ; les deux navires ont pu poursuivre leur route normalement. Une enquête est ouverte pour connaître les circonstances exactes de l’incident.

6 Responses to “En direct, l’abordage de deux porte-conteneurs !”


  1. 1 CRISPY PIERRE 30 septembre 2014 à 19:49

    Soit il n’y avait personne à la passerelle, soit ils fonctionnent au tonneau de rhum… Compte-tenu du nombre de croissant d’abordages professionnels, il va falloir inventer le constat amiable maritime !!!

  2. 2 Thierry BRESSOL R/O 2 octobre 2014 à 14:40

    Hélas, ça peut toujours arriver! Commentaire idiot de quelqu’un qui n’a jamais navigué… Quand deux navires font route chacun « parallèlement », par exemple en quittant le canal de Suez à Suez, presque tout le monde fait route vers « Sud » de la mer Rouge, donc voit le monde se suit. Et…
    ya toujours des plus rapides que d’autres, vous-même par exemple.
    Au Cours de l’Ecole de la Mar-Mar, on est prévenu, et en prenant le quart en passerelle pour les première fois aussi, quand un navire rattrape l’autre, C soient dangereux car la situation « route de collision » ou non, elle n’est alors pas « franche ». Le relèvement constant est l’indice, mais dans ce cas, « ça bouge »… Alors, « à la faveur » si j’ose dire, d’une inattention tjrs possible de quelques minutes peut coûter cher! Quand on a bcp à faire sur la passerelle, les « tâches annexes » sont de plus en plus nombreuses, on ne peut pas matériellement « avoir l’oeil » sur tout! Celui qui « trop concentré » sur autre chose, oublie l’extérieur, peut ne pas avoir le temps de voir une situation qui change dangereusement. Ca m’est arrivé, et quand j’ai vu, « l’autre » est passé très près! Et… Heureusement que je n’ai pas essayé une manoeuvre… Car là, la gaffe de trop était sans doute au RdV….
    Le plus angoissant, C quand « l’autre » ne répond pas à la VHF quand on essaie de savoir ou comprendre ce qu’il fait ou va faire…
    Bien navicalement – Thierry BRESSOL R/O
    Matelot blogueur et site-captain du
    http://souvenirs-de-mer.cloudns.org/

  3. 3 Thierry BRESSOL R/O 2 octobre 2014 à 14:43

    Pour info, cet accident est aussi évoqué par l’excellent site « Gcaptain »:
    Video Captures Epic Collision Between Laden Containerships in the Suez
    http://gcaptain.com/containerships-collide-suez-canal/
    – Qui rappelle utilement que ce « gag » est survenu en un lieu encore plsu délicat que la haute mer…

  4. 4 RIVOALEN Jean-Paul 3 octobre 2014 à 19:10

    J’ opterai plutôt pour un problème de barre … ( Situation qui m’ est arrivée une fois sur un navire à passagers) . Si vous observez bien la video …et dommage qu’ elle ne soit pas plus longue, le « Hapag » revient une nouvelle fois sur le  » Maersk » après l’ avoir abordé une première fois…. Quand ils sont venus sur babord , sachant qu’ il dépassait un autre navire, il m’ étonnerait que le Commandant du  » Hapag » n’ ait pas été vigilant …ainsi que le pilote car vu la position des navires dans le canal , il devait encore être à bord.
    Mais ce ci n’ est évidemment qu’ une hypothèse.

  5. 5 escales maritimes 4 octobre 2014 à 11:05

    Hypothèse, sans doute, mais hypothèse intéressante…

    Escales

  6. 6 Thierry BRESSOL R/O 5 octobre 2014 à 12:24

    Ceci dit, ce genre d’accident, malgré les perfectionnements des technologies de radar, est plus vite arrivé, un peu comme en voiture finalement ;-)) que semble le supposer l’auteur du premier commentaire!
    Des gens habiles et expérimenté se sont souvent fait avoir, commettant parfois une gaffe due surtout à la fatigue. Il existe aussi des situations du genre « piège à con », qui « ‘se fabriquent » par hasard et pure malchance, comme le cas du grand PC le CGM Normandie avant la sortie du détroit de Malacca avant d’arriver sur Singapour au début des années 2000. Il faisait route plus vite qu’une espèce de train de trois barges remorquées, et ne pouvait le dépasser car « trop de monde et trop près ». Cdt en passerelle et 2nd capt de quart, naturellement très expérimentés, ils étaient déjà passé là N fois et ils savaient ce que les Pilotes du coin savaient, on pouvait passer « derrière » les bouées délimitant le chenal, car c’était assez profond et « bien connu » localement. Et bien… C pas de chance, les bouées avaient toutes été décalées de leur position et ceci n’avait semble-t-il pas été assez bien diffusé… Eux ne savaient pas ça, c’était trop récent. Ils se sont « encadré' » un très méchant cailloux à 22 nds… En effet, il y avait une réelle « réticence » à descendre en allure, pour ne pas louper le RDV au Pilote et leur tour pour passer à quai… Une grosse gaffe, pour avoir voulu trop bien faire. Tout peut arriver en Mer, à commencer par ce genre d’erreur commise par des gars au dessus de tout soupçon de légèreté ou d’incompétence…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :