Si c’est pour protéger le littoral, bravo !

C’est une première. Le Conservatoire du littoral et l’Etablissement public foncier de Bretagne viennent de signer une convention mettant en synergie leurs activités réciproques. Le but annoncé est de préserver les espaces fragiles du littoral breton. En d’autres mots, les actions menées par les deux partenaires devraient être mieux coordonnées, l’information partagée, l’ingénierie renforcée. C’est la première convention de ce type signée en France.
L’idée semble intéressante, au moins sur le papier. On espère que le duo s’attachera, en premier lieu, à soutenir l’application de la Loi littorale aujourd’hui si menacée. Il faut le savoir, sans elle, pas de reconquête ou préservation des espaces naturels. C’est une évidence.

Publicités

1 Response to “Si c’est pour protéger le littoral, bravo !”


  1. 1 dh 29 septembre 2014 à 23:03

    Hummmm…. la synergie…. ça sent le licenciement économique pour quelques-uns…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :