Quelques nouvelles qui nous viennent du froid

Carte postale du Québec – Au moment même où le service d’archéologie subaquatique de Parcs Canada annonce la découverte d’un des navires de John Franklin perdus en cherchant un passage par le Nord-Ouest (des détails et images sur pc.gc.ca), le groupe Fednav a mis le cap d’un vraquier sur le nord de la Chine depuis Baie Déception, à l’extrême Nord du Québec, par cette même route mythique.
• Est-ce Terror ou Erebus? Parcs Canada n’a pas encore communiqué à cet effet ni sur le lieu précis de cette découverte espérée depuis 1848, année de la première tentative de recherche et sauvetage. L’expédition de Franklin entreprise en 1845 s’est terminée au Nunavut d’aujourd’hui (portions N et NE des anciens Territoires du Nord-Ouest canadiens), dans le mystère le plus total, entraînant dans la mort ses 134 membres et ses deux navires.
•Le groupe Fednav, armateur canadien basé à Montréal sur notre Mer à nous, opère une flotte internationale de plus de 100 navires dont deux vraquiers brise-glaces. Classés PC4, pour glace épaisse de 1ʳᵉ année, les impressionnants Umiak I (2006) et son jumeau Nunavik (2014) sont longs de 188 m sur 26,6, tirant 15,7 m. C’est Nunavik qui a entrepris le 19 septembre ce premier passage historique canadien sans escorte, depuis un port québécois.
La mer rapetisse, matelot. Rares images, relation inédite, mémoire émue pour le courage des pionniers et des disparus.
Alain Boucher, le rédacteur

2 Responses to “Quelques nouvelles qui nous viennent du froid”


  1. 1 BOUCHER le rédacteur 9 octobre 2014 à 15:30

    Mise à jour le 1er octobre

    C’est bien l’épave du HMS Erebus, navire amiral de l’expédition de John Franklin qui repose par 11 mètres de fond dans la baie de la Reine-Maude, sur la côte ouest de la presqu’ile Adelaïde. Le voile se lève sur une partie de cette aventure, à suivre…
    http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2014/10/01/006-epave-arctique-confirmation-harper-navire-john-franklin.shtml

    Trois jours avant cette annonce, Nunavik, du groupe Fednav embouquait avec tambours et trompettes le 28 septembre la mer de Beaufort, après une navigation de plus de 2000 milles par le passage du Nord-Ouest. Comme quoi, les trompettes…

    Parce que voyez-vous, l’important dans la bataille c’est l’histoire. Depuis cinq décennies, les armateurs québécois NEAS inc. et Groupe Desgagnés desservent et avitaillent près de 50 communautés du Grand Nord, de l’Est à l’Ouest, notamment entre Ivujivik (extrême nord du Québec) et Aklavik (extrême nord-ouest des Territoires du Nord-Ouest). À bien naviguer, entre lesquelles il y a… le passage du Nord-Ouest, déjà franchi par leurs caboteurs avant 2010.

    Ah ! misère des communications.

  2. 2 BOUCHER le rédacteur 9 octobre 2014 à 17:10

    Désolé, oubli au sujet de l’expédition tragique de John Franklin :
    on lira avec émotion le roman de Dominique Fortier, Du bon usage des étoiles, paru en 2010 chez Alto (Québec) et La Table ronde (France).

    Du bon usage des étoiles est lauréat du prix Gens de mer du festival Étonnants voyageurs en 2011.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :