Finalement, il est en route pour Gênes…

Ça y est, l’épave a quitté l’île du Giglio. L’immense carcasse du Concordia est désormais en route pour Gênes où il sera démantelé. Apparemment les choses se sont bien passées, et le seul fait de l’arracher à la roche est en soi une prouesse… et une première mondiale. Saluons au passage les ingénieurs, techniciens et ouvriers qui ont réalisé l’exploit. Il restera dans les annales.
Le convoi qui l’escorte est sur le pied de guerre car il lui reste à parcourir 185 milles dans des conditions délicates mais l’essentiel est fait, même s’il ne faut jamais vendre la peau de qui que ce soit avant que tout soit terminé.
Pour le souvenir – pour la mémoire – voici une vidéo historique filmée par un drone et mise en ligne sur You Tube par le site Atlantico.
Rien de spectaculaire mais un instant émouvant. Dans son sillage 133 fantômes demandent pourquoi ils ont perdu la vie…

Publicités

0 Responses to “Finalement, il est en route pour Gênes…”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :