Une image pour le plaisir

Affiche ToulonVoici une image (une affiche de Hugo d’Alesi) représentant le port de Toulon en 1901. Très colorée, gracieuse, et bien composée elle vante à la fois le port et les charmes de la Royale… Dans son ensemble, elle est engageante (c’est le cas de le dire), mais en y regardant de plus près elle présente plusieurs singularités. Voyons cela.
• D’abord l’image de l’ancienne frégate (1), dans un cercle, dont on se demande ce quelle peut bien signifier. Peut-être la gloire du passé, symbolisée par les palmes qui l’entourent. Elle n’est sûrement pas là par hasard, mais on ne comprend pas très bien.
• Ensuite les pavillons flottant au vent, dont la signification reste obscure. Sauf erreur, il y en a même un ou deux qui n’existent pas… Ils apportent pourtant une tache de couleur bien utile au cadrage. On peut seulement croire qu’il s’agit d’exalter l’amitié franco-américaine et ça c’est assez réussi.
• Le sujet, enfin : de fringantes unités de notre Marine, devant lesquelles, des novices sont occupés à prendre ou à larguer une tonne. Ils sont très adroits, car un seul d’entre eux nage à l’aviron ; les autres feraient-ils de la figuration ? Mais surtout, devant le superbe cuirassé à coque noire, il y a ce minuscule torpilleur, si petit qu’on pourrait le croire ajouté à la dernière minute. Il n’est pas à l’échelle, on dirait un jouet…
En dépit de ces étrangetés, reconnaissons que l’image reste agréable à survoler, mais seulement à survoler.
• Image -Source :  Gallica.bnf.fr
(1) Qui ressemble plus à un vaisseau qu’à une frégate.

Publicités

3 Responses to “Une image pour le plaisir”


  1. 1 Trois-ponts! 30 mai 2014 à 11:26

    Concernant les pavillons, je peux reconnaitre au-dessous du pavillon américain, celui de l’Italie devant celui d’Espagne (marchand), et au-dessous, celui de Russie devant celui du Portugal (il me semble).

    Concernant « l’ancienne frégate », il s’agit en vérité d’un vaisseau de premier rang, un trois-ponts. Il faut toutefois noter que le terme Frégate était quelquefois utilisé dans un sens général pour désigner un grand bâtiment.

  2. 2 BOUCHER le rédacteur 30 mai 2014 à 19:34

    Aie aie aie…

    Le sieur d’Alési était assurément moins bon observateur de drapeaux et pavillons que de navires et charmes de la Royale…!
    La Star-Spangled Banner, drapeau national des États-Unis d’Amérique depuis la création de l’Union en 1777, a bien été gribouillée ici, ou alors dessinée de mémoire. Rappelons que les 13 bandes rouges et blanches (et non 17) évoquent les treize états fondateurs, et que les étoiles illustrent les états au fur et à mesure de leur adhésion à l’Union. En 1901, ils étaient 45, et non 36.
    Mais oui, l’image est colorée, engageante et souriante ! C’est la mer qui compte ici, n’est-ce-pas ?

    BOUCHER le rédacteur

  3. 3 Criss 30 mai 2014 à 23:28

    Pour Frederic Alexianu Hugo d’ Alesi,(eh oui!) la mise en page de l’ affiche est très souvent la même. Les pavillons flottent au vent en haut à gauche et des cartouches (souvent ronds) viennent compléter l’ image de fond. Si notre ingénieur roumain se souciait assez peu des détails et de la fidélité de ses sujets, la construction de ses affiches séduira beaucoup et ses œuvres nombreuses sont passées à la postérité: la Vie du Rail, Cie de Navigation Mixte, Chargeurs réunis,Cie Gle Transatlantique,etc…
    Voir à embarquer sur le livre remarquable de Daniel Hillion « La mer s’affiche » aux éditions Ouest-France: cent années de navigations magnifiquement illustrées.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :