Des agents privés pour protéger les marins français

Le sujet est délicat. Un projet de loi sur le recours à des agents de sécurité de sociétés privées pour protéger les marins français naviguant dans des eaux où sévit la piraterie, est en cours de discussion. Il est soutenu par le secrétaire d’Etat aux Transports et par le Sénat. Il aurait semblé plus logique que cette tâche revienne à l’Armée dont la raison d’être est bien de protéger les citoyens et les biens. Mais elle a déjà fort à faire
Enfin, s’il n’y a pas d’autres solutions…
• Selon le projet de loi, l’Etat devra s’assurer que les entreprises candidates sont aptes à exercer cette activité, puis contrôlera le respect des règles. Par ailleurs, ce dispositif sera autorisé uniquement dans les zones à haut risque, l’usage de la force étant limité aux cas de légitime défense ; les armements seront strictement encadrés.
• L’association Mor Glaz n’y semble pas opposée malgré des réticences bien légitimes. Elle demande fermement que les dispositions soient précises et rigoureuses et pas seulement sur le papier. Cette garde rapprochée doit, bien entendu, être composée de grands professionnels et non pas de mercenaires ou autres aventuriers .
Entre nous, c’est la moindre des choses…

Publicités

4 Responses to “Des agents privés pour protéger les marins français”


  1. 1 Jean Paul Hellequin 18 mai 2014 à 15:07

    Gilbert Le BRIS député du Finistère et membre de l’association MOR GLAZ est monté à la tribune de l’assemblée Nationale et a démontré que le choix des « gardes privées » si elles sont composées de professionnels doit être retenu. Depuis des années la France aurait dû prendre cette direction….JPH….

  2. 2 Cdt MINNI 18 mai 2014 à 16:15

    Au début de la recrudescence de la Piraterie à la corne de l’Afrique, la Marine Nationale fut requise dans le cadre d’une mission baptisée poétiquement Atalante. Les Armateurs français étaient à cette période opposés à l’embarquement de gardes armés. Aujourd’hui, devant le désengagement de l’Etat, « Armateurs de France » réclame un texte applicable au plus vite !
    Jusqu’où doit-on accepter, précisément à la veille d’élections européennes, ce tournant ultra libéral ? « On » a déjà avalé le pavillon français bis RIF version hard, en ce sens que même le Cdt ou son Second pouvait ne pas être français. A quand, le pavillon à zéro Français à bord. . . ça pourrait être le navire à zéro marin à bord, puisqu’on l’a déjà expérimenté,
    parai-t-il !…Est-ce pour cela que l’on a confié notre ENSM (Ecole Supérieure Maritime) à des Ingénieurs, ainsi cela pourrait solutionner dans le temps, le manque d’embarquement pour les Elèves-officiers !.
    Il y a plusieurs années déjà, a été mis en place,aux Pays-Bas, le Terminal à conteneurs avec quasiment zéro Docker, mais cela n’a pas été généralisé pour différentes raisons, dont la gite des navires à quais. Nos Ingénieurs trouvent depuis plusieurs années déjà que l’amarrage des navires avec des aussières est d’un archaïsme !… Mais les ponts, aussi géants soient-ils, qu’ils construisent , sont toujours munis de bons vieux haubans…
    On vit une époque formidable, puisqu’on vous le dit !!
    Cdt Marco
    Saint-Malo

  3. 3 dh 18 mai 2014 à 21:22

    Pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt… l’armée a fort à faire, la police à fort à faire, les professeurs ont fort à faire, les médecins, les marins aussi, nous avons tout à gagner à remplacer ces agents de l’état tellement coûteux par des professionnels ! Il y a des entreprises qui feront tellement bien ce travail. Elles pourront recruter des professionnels dans des pays où la main d’oeuvre est qualifiée et accepte des salaires « modéré », mais on ne prendra que de vrais professionnels, bien entendu ! Car n’oublions pas que les mercenaires peuvent être de vrais professionnels. Les Russes pourraient nous apporter leur savoir-faire en ce domaine… Mais je crois me souvenir que les mercenaires français faisaient il y a peu d’années du beau travail en Afrique, au Congo, en Angola, aux Comores… Tiens v’là du boudin !

  4. 4 COKELUNDE 19 mai 2014 à 12:32

    EFFRAYANT !!!!
    On donne pour une poignée de pois chiche de quoi se faire une grosse galette en permettant de TUER !
    James Bond 007 avait parait-il le droit de tuer accordé par la Reine d’Angleterre. Au cinéma pourquoi pas.
    Mais que l’état Français se désengage de sa mission de protection de ses citoyens me choque profondément.
    JP L


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :