Quand la mort frappait au large (suite)

Deux petits détails concernant les marins morts à bord, qui complète le billet du 10 mai. C’est l’ami Bourdereau qui nous en fait part.
• Sur les long-courriers du milieu du XXᵉ siècle, et à partir d’ une époque que j’ignore, on embarquait un cercueil, au cas où…. Un seul car il fallait être quand même optimiste !  Il était déposé dans le magasin du charpentier.
Il paraît que cette obligation répondait à une revendication des syndicats dont le slogan avait été alors : « Matelot, tu pars … mais tu reviendras … »
Si le cercueil garni devait être conservé un certain temps, on le mettait dans la chambre à viande des frigos du bord.
• Autre détail : la mention sur le journal de bord ne suffisait pas et  le capitaine, officier d’état civil, devait rédiger dans les formes un véritable acte de décès. Il aurait pu agir dans ces mêmes fonctions en cas de… naissance à bord, ce qui aurait été plus gai.

Publicités

1 Response to “Quand la mort frappait au large (suite)”


  1. 1 André 14 mai 2014 à 10:14

    Bjr à tous, si ma mémoire est bonne, c’est à la fin des années 60 que le premier cercueil est arrivé à bord. Il était stocké dans un magasin à l’avant du pétrolier (T2) sur lequel je naviguais alors. Au début, tout le monde l’évitait et puis petit à petit on s’y est habitué. Si bien qu’il n’était pas rare ensuite de voir plusieurs personnes s’ asseoir dessus pour discuter. Plus tard, sur d’autres navires, il devait être plus ou moins caché car je n’ai pas souvenir d’en avoir vu lorsque je suis passé dans les magasins (il est vrai que j’y allais rarement.)
    Il est arrivé malheureusement qu’il ait fallu l’utiliser. Une fois pour le second capitaine qui s’était tué en chutant dans le deep tank. Une autre fois pour un graisseur qui s’était suicidé. Dans les 2 cas j’étais en congés.
    Amitiés marine
    André


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :