Ferry coréen : Trois fois trop chargé !

kle-naufrage-navire-sewol-16-avril-2014-mer-chine-1561569-616x380Jusqu’où la quête forcenée du profit peut-elle conduire ? On se souvient du récent naufrage du Sewol, un ferry coréen qui avait causé la mort de 302 personnes dont 280 lycéens au large de l’Ile Jindo. Eh bien, le dirigeant de la compagnie maritime propriétaire du bateau vient d’être arrêté sous l’inculpation d’homicide involontaire et violation du droit maritime. Ce brave homme est soupçonné d’avoir été complice, ou tout au moins d’avoir fermé les yeux, sur une surcharge excessive du navire. Selon les experts, le ferry était chargé à hauteur de trois fois la capacité recommandée par les normes de sécurité. Mais quoi, plus il y a de passagers, plus on gagne…
• Image – Les sauveteurs s’activant autour de l’épave, peu après le naufrage. (Hyung Min-Woo/AP/ Sipa)   

Publicités

0 Responses to “Ferry coréen : Trois fois trop chargé !”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :