Le butinage à haut risque de l’Abeille Bourbon

NUITS 2Sur la pointe des pieds, nous nous faisons un petit coup de pub. Bah ! pour une fois…
Le magazine Voiles et Voiliers publie dans son numéro de juin (en kiosque vers la mi-mai) un docu-fiction signé de deux de nos complices (et amis), Maurice Duron et Christophe Verdier. C’est une petite histoire fondée sur des faits bien réels vécus à bord de la célèbre Abeille Bourbon. Une opération délicate, aux abords d’Ouessant, où se révèle le professionnalisme de marins d’élite. C’est aussi un hommage au commandant Thierry Choquet (un autre ami) et à son équipage, tous bien sympas d’avoir supporté les deux histrions d’Escales Maritimes
Porthos
• Image – Nuit furieuse, 30° de gîte au vent de la côte… (Aquarelle Christophe Verdier).

Publicités

1 Response to “Le butinage à haut risque de l’Abeille Bourbon”


  1. 1 Jean Paul Hellequin 7 mai 2014 à 14:39

    Décidément comme en mathématique les Amis de mes Amis sont mes Amis….JPH….


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :