Frères en plaisance, on s’occupe de vous…

DSCN3485Ça y est, on nous ressort le serpent de mer des BPHU (1) revu et corrigé à la mode « été 2014 ». Le journal Le Télégramme révèle le démarrage  d’une opération nettoyage des vilaines épaves qui n’en finissent plus de mourir dans l’ouest Bretagne. Il s’agit d’une expérience consistant à récupérer des épaves de petit bateaux de moins de 12 m et de les éliminer en valorisant leurs déchets. Ils devraient disparaître avant le mois d’octobre 2014. Cela ne  concerne qu’une centaine de bateaux (c’est une opération pilote), toutes catégories confondues, mais à dominante plaisance et pêche promenade. Suivez mon regard.
• Ça va barder ! Le réseau EcoNav est dans le coup avec sa bonne volonté habituelle ainsi que l’Ademe bien connue pour son efficacité fulgurante. Objectifs annoncés : nettoyer le Domaine public maritime, faire plaisir aux touristes et réduire l’incontournable impact environnemental. Très bien, personne n’est contre. Mais tout de suite, se pose la question, qui paiera ? Eh bien ce seront les propriétaires qui, munis de leur carte d’immatriculation, pourront bénéficier de « coûts réduits » (?)  Les prix pratiqués seront connus au mois de juin. Voilà qui plaira aux déconstructeurs professionnels.
• Le site de stockage des épaves pourrait se situer à Douarnenez. Ainsi, si vous avez un vieil Arpège endommagé et incapable de tenir la mer, à Concarneau, par exemple, vous devrez le faire gruter, transporter par route et gruter à nouveau. Puis, viendra l’heure de la déconstruction durant laquelle on récupérera et valorisera les haubans, filières, cadènes, winches, balcons, etc. étant entendu que le bateau aura été préalablement dépollué par vos soins. Enfin, il faudra se débarrasser de la coque en plastique (polyester + fibre de verre ; environ 80 % du parc) alors qu’il est démontré qu’il n’existe aucun moyen de l’éliminer proprement (2). Qu’en fera-t-on ? Je suis sûr que les promoteurs ont déjà réfléchi à la question.
• Qu’on se comprenne bien : nous n’avons rien contre l’initiative (le problème est complexe), mais on s’interroge vraiment sur son coût et sa faisabilité. Un peu de réalisme est utile en toutes choses…
Si l’un d’entre vous se décide à tenter l’aventure, qu’il nous informe, ça nous intéresse.
Aramis
(1) BPHU : Bateau de Plaisance Hors d’Usage, opération lancée à l’occasion du célèbre Grenelle de la Mer et dont on ne parle plus…
(2) Liste de nos précédents articles sur simple demande.

6 Responses to “Frères en plaisance, on s’occupe de vous…”


  1. 1 Thierry Boutin 29 avril 2014 à 16:52

    il se trouve qu’une fortune de mer (mot doux pour une bêtise en pleine nuit) m’a mis en situation d’avoir à détruire mon voilier, un 28 pieds. Au final, cela m’a coûté 1200 €, comprenant : démâtage, mise sur un camion, transport jusqu’à une entreprise de recyclage, et destruction finale.
    Cela ne m’a pas paru si cher.

  2. 2 cornou Georges 29 avril 2014 à 20:29

    d’autant que l’expérimentation concerne les 15 premiers inscrits ! quelle bande de clowns….

  3. 3 Jean-françois Mury 29 avril 2014 à 20:31

    Pourquoi un Arpège comme exemple ? C’est cruel ! Pas de nom s’il vous plait !

  4. 4 Dauga 29 avril 2014 à 20:35

    Pour le polyester, passe !…mais après on s’attaque aux cimetières de bateaux… pour fair’ prop’…
    Place aux parking !

  5. 5 escales maritimes 29 avril 2014 à 22:26

    Tout simplement parce que cet excellent bateau ne mérite pas d’être considéré comme une vulgaire baignoire. On aurait pu dire tout aussi bien une Ecume de mer ou un Centurion…Le nom n’a aucune importance, voyons…
    Escales

  6. 6 Stéphane 1 mai 2014 à 20:16

    Boah, tout ce polyester et fibre de verre seront broyés et transformés en routes que l’on prendra le soin ‘quand même !) de tenir éloigné de tout lieu sensible ….

    Stéphane


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :