Le voilier terrestre ne date pas d’hier

f1-1.highresBon, bon, bon, je sais, il n’est pas question de navigation mais bien d’activité de bord de mer. C’est quand même  notre domaine… Ce que vous voyez est l’ancêtre du char à voile, baptisé chariot volant, par le très illustre prince hollandais Maurice d’Orange Nassau (1567 – 1625). La machine transporte 28 passagers (1) et abat ses 14 lieues (de Scheveringe à Pettem) (2) en deux heures de temps ! Elle va si vite qu’il est impossible aux piétons croisés sur la plage de reconnaître ceux qui sont à bord. De même, précise le texte qui accompagne l’estampe, aucun cheval, aussi véloce soit-il, ne pourrait la suivre bien longtemps. Avec une bonne risée, on le croit aisément. L’inventeur en est le sieur Simon Stevin et Henricus Hondius le constructeur.
• On ne doute pas un seul instant des capacités du bolide, mais on est en droit de s’interroger. Si par jolie brise portante le chariot volant peut décoiffer son monde, on doute de ses performances par vent debout ; on le voit mal tirer des bords avec son unique voile carrée d’autant qu’on ne sait pas comment il se gouverne…
• Image – Gallica.bnf.fr
(1)  L’image n’en montre qu’une demi-douzaine.
(2)  Au nord de Haarlem.
Porthos

Publicités

8 Responses to “Le voilier terrestre ne date pas d’hier”


  1. 1 MINNI Marc 2 avril 2014 à 12:19

    S’agirait-il du poisson d’avril d’ESCALES MARITIMES ? D’ailleurs, en avez-vous reçu d’autres, dont les meilleurs pourraient être publiés.
    Cdt Marco
    Saint-Malo

  2. 2 escales maritimes 2 avril 2014 à 14:24

    Pas du tout Marc. Ce document est extrait des grimoires de la très sérieuse Bibliothèque nationale de France et consultable par tout un chacun. D’accord, ça prête à sourire ; notre poisson d’avril se rapportait à la prise de possession des Lavezzi par l’Armée. Bof…
    Amicalement.
    Aramis

  3. 3 escales maritimes 2 avril 2014 à 14:27

    Pas du tout Marc. Ce document est extrait des grimoires de la très sérieuse Bibliothèque nationale de France et consultable par tout un chacun. D’accord, ça prête à sourire ; notre poisson d’avril se rapportait à la prise de possession des Lavezzi par l’Armée. Bof…
    Amicalement.
    Aramis

  4. 4 MINNI Marc 2 avril 2014 à 15:00

    Ouf ! Me voilà rassuré et les Bouches de Bonnifaccio, Libérées !
    Amicalement
    Cdt Marco

  5. 5 Jean-louis Dauga 2 avril 2014 à 21:51

    Si l’on regarde la gravure agrandie, on constate que l’essieu avant, contrairement à l’essieu arrière traverse la « caisse » du bolide par une lumière qui lui laisse la possibilité de s’orienter… il y aurait bien un système de direction !
    Par ailleurs les aller-retour travers-travers sont un grand classique de la navigation, y compris maritime…
    Enfin, la gravure montre au second plan un navire qui, il me semble, est (bien que gréé carré) bordé pour un bord de près…non ?

    Ne laissons pas croire que la marche au près n’est possible qu’avec la voile axiale !

  6. 6 Patrick 3 avril 2014 à 07:12

    Merci de vos recherches qui font d’Escales une ressources très appréciable ! Une suggestion, ajouter le lien dirigeant vers la page d’origine sur gallica.fr ?
    Bonne continuation et longue vie à l’érudition maritime :)

  7. 7 escales maritimes 3 avril 2014 à 19:33

    Je reconnais bien là, le fin connaisseur de la voile traditionnelle. Il est indiscutable que le bateau, en arrière plan, navigue au près, plutôt serré d’ailleurs. En revanche je n’ai pas très bien saisi l’histoire du gouvernail. Faudra que tu m’expliques de vive voix. Enfin, loin de moi l’idée que seules les voiles axiales sont capables de faire du près, mais tout de même par vent debout, ça ne doit pas être de la tarte pour louvoyer !
    Salut vieux frère.
    Aramis

  8. 8 Gui 5 avril 2014 à 13:19

    Le lien Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8509657z (cliquez sur la loupe en haut à gauche de l’image pour agrandir).


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :