Deux paquebots « prototypes » pour STX France

Confirmation de l’info reprise par Escales le 12 mars dernier : l’armateur MSC Croisières vient de signer un contrat pour la construction de deux paquebot prototypes  avec  STX France. Ils seront livrés en 2017 et 2019. Ce contrat s’accompagne d’options pour deux autres navires, ce qui représente un investissement global de 3 milliards d’Euros.
• Chaque paquebot de 315 m de long sur 43 de large comptera 2 250 cabines pour 5 700 passagers, auxquels il faut ajouter 1 700 hommes et femmes d’équipage. Ce sont donc plus de 7 000 personnes qui seront à bord… Insensé !
• Pourtant, en dépit de nos (très) fermes réserves sur les navires géants, on ne peut que se réjouir du travail ainsi procuré aux ingénieurs et ouvriers de STX France.

0 Responses to “Deux paquebots « prototypes » pour STX France”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :