Le beau langage de la marine

« Nous allons tenir nos grès » dit le marin ; cela signifie qu’il va renforcer la tension des manœuvres dormantes (celles qui tiennent la mâture) distendues par l’usage. Il va raidir (rider)  le haubanage. Les grès en questions seraient une évolution du mot « agrès », lui-même venant  de « agréer » (équiper, installer) et qui est à rapprocher de « gréer » et « gréement ». Tout se tient.
Ces définitions qui viennent de Bonnefoux et Paris (1) et du linguiste Alain Rey (2), que vous êtes priés d’agréer, évidemment…
(1) Dictionnaire de Marine à voile.
(2) Dictionnaire historique de la langue française.

2 Responses to “Le beau langage de la marine”


  1. 1 LIVORY Pierre 8 mars 2014 à 10:29

    Bien sûr le jour de la Femme il faut que le gréement soit en ordre et bien raidi !

  2. 2 escales maritimes 8 mars 2014 à 10:51

    Evidemment, on navigue mieux comme ça… Cythère, c’est tout droit, mais attention aux sirènes !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :