Du roulis pour la roulette…

C’est un curieux navire que le constructeur allemand Meyer Werft va livrer à la compagnie asiatique Star Cruises en 2017. Un paquebot de 330 m de long, 1 680 cabines pour 3 300 passagers  et… seulement 2 000 membres d’équipage ! Il est, en effet, destiné à des micro-croisières de quelques jours à peine, où il servira de casino flottant, night club, etc. Nobles lieux, exigeant beaucoup de personnel, sans compter les croqueuses de diamants…
Honni soit qui mal y pense.

Publicités

2 Responses to “Du roulis pour la roulette…”


  1. 1 nicoledl 12 février 2014 à 19:06

    On se demande s’il y a vraiment lieu d’être sur l’eau !

  2. 2 Jean-François Traini 14 février 2014 à 10:05

    On vient de voir débarquer un catamaran de 25m x 9m sur le lac Léman pour les mêmes raisons…
    La foire aux gogos est – décidément – lucrative!
    http://www.lemessager.fr/Actualite/Actualite_de_Hte_Savoie/2014/02/13/article_messager_1801948.shtml


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :