Belle et mystérieuse forcola…

gondole-venise_DSC6560Les gondoles vénitiennes (bateaux taxis) sont des embarcations de conception très ancienne, spécifique de la Sérénissime et ses environs ; tout le monde sait cela. Entre autres particularités (elles en ont plusieurs), elles portent à tribord une forcola, mot féminin que l’on peut traduire par dame de nage (forcola = scalmeria = dame de nage). Ciselées par des maîtres artisans, ce sont des pièces de bois, qui sont en fait de véritables sculptures. Chaque échancrure correspond au point d’appui exact de la rame pour manœuvrer la gondole : nage en avant, (normale) nage en  arrière, virage court ou rotation sur place… il y en a huit au total.
La forcola est faite, en principe, sur mesure pour chaque gondolier, selon ses mensurations, sa corpulence, sa façon de ramer et son maintien sur le bateau. Le coup d’œil de l’homme de l’art est essentiel, chaque objet est une pièce unique.
• Le meilleur bois pour faire une forcola est le noyer (1), mais on peut utiliser aussi le poirier, cerisier ou érable. Pour la fabriquer, le maître prélève un quart du tronc d’un noyer, centenaire si possible, qu’il dégrossit à la scie en suivant les lignes indiquées par des gabarits. Ensuite, le travail de sculpture proprement dit  se fait principalement à l’herminette et à la plane, parachevé par un ponçage et un simple badigeonnage à l’huile. La moindre erreur ne pardonne pas.
Sur les gondoles courantes la rame (et non l’aviron) mesure 4,20 mètres de long ; elle est soit en bois exotique, soit, plus traditionnellement, en hêtre.
• Depuis toujours, la fabrication des forcole est l’œuvre de quelques dynasties d’artisans ayant tous leurs secrets et tours de main particuliers. Toutes choses qui ne vont pas sans concurrence, voire de  rivalités…
Reste que la forcola est, en soi, un véritable objet d’art aux formes gracieuses, en même temps qu’un élément extrêmement rigoureux dans sa fonction.
Porthos
(1) Bois à grain fin et de bonne homogénéité.
forcola• Image ci-contre – Constituants et fonctions de la forcola :
1 –  Naseo de sora (nage s’il y a de la gîte sur babord). 2 – Morso vogata normale (nage normale). 3 – Naseo de soto (nage s’il y a de la gîte sur tribord). 4 – Comio (le coude). 5 – Vogata corta incrociando un’altra barca (nage courte au croisement d’une autre barque). 6 – Avviamento (départ). 7 – Naseo da siar (point d’appui de la forcola qui sert à s’arrêter). 8 – Siada  (freiner la gondole : scier). 9 – Spostamento laterale a destra (déplacement latéral à droite). 10 – Zanca -curva brusca a sinistra (virage brusque à gauche). 11 – Voga all’indietro (nage en arrière). 12 – Rallentamento o curva brusca a destra (ralentissement ou virage brusque à droite).

Publicités

3 Responses to “Belle et mystérieuse forcola…”


  1. 1 ubaldo 4 février 2014 à 13:43

    superbe

  2. 2 COKELUNDE 4 février 2014 à 13:51

    lorsque l’esthétique rejoint la technique on s’approche de la perfection
    comme pour certaine carènes, ou instruments de musique
    Merci pour cette belle présentation
    Bien cordialement
    JP L

  3. 3 Fabrice 4 février 2014 à 19:12

    Formidable, cher Porthos


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :