C’était Port-en-Bessin, hier… ou avant-hier

port bessinCette belle image n’est pas seulement  une photo réussie, dont les plans successifs poussent le regard vers la sortie du port. Solidement cadrée, animée par des personnages au travail, elle reflète une ambiance pittoresque, qui fera plaisir aux nostalgiques d’une époque où, pourtant,  tout n’était pas toujours drôle… Mais enfin, les matelots que l’on voit au premier plan n’ont pas l’air de vivre une condition infernale. Ils semblent placides, affairés à des tâches sans urgence. Demain, en mer, ce sera peut-être différent…
• L’image est aussi un document. Elle renseigne sur l’extraordinaire foisonnement de bateaux ramassés dans ce petit port. Regardez, le bassin en est couvert, mouillés à couple, faute de place. Bateaux de pêche, barques, avec leurs moustaches blanches, mais aussi, au fond, bateaux de charge plus imposants dont ces trois-mâts, dominant le mouillage. On devine une activité maritime intense.
• Ce que ne montre pas la carte postale (mais qu’on devine) c’est l’exiguïté du mouillage, établi au fond d’une étroite valleuse cernée de hauteurs calcaires. L’espace y fut toujours compté. En juin 1944, au moment du débarquement allié de durs combats se déroulèrent autour du bourg. Depuis, la pêche s’est amenuisée, le port s’est ouvert à la plaisance, et  la ville est devenue Port-en-Bessin-Huppain.
Mais notre image est bien celle de Port-en-Bessin, hier… ou avant-hier.
• Image : collection Escales Maritimes.

Publicités

2 Responses to “C’était Port-en-Bessin, hier… ou avant-hier”


  1. 1 Criss 15 décembre 2013 à 11:45

    S’il est toujours intéressant de retenir les évocations du passé, il me semble qu’il ne faut surtout rien en déduire gratuitement au delà des images et des témoignages. Sur le soi-disant « bien vivre » des marins de cette époque, merci de relire la véritable histoire de ces gens de mer par exemple dans le livre fabuleux de Jean NOLI, « A la grâce de Dieu ».
    La nostalgie devient dès lors très différente de ce qu’elle était…
    Criss.

  2. 2 escales maritimes 16 décembre 2013 à 10:04

    Nous connaissons cet ouvrage. Remarquable. Mais diable, ou avez vu que nous évoquions le « bien vivre »des marins d’autrefois ? La nostalgie est une chose, la vérité historique en est une autre.Vous connaissez sans doute « Avec le bagnards de la mer » du RP Yvon, bouquin qui n’est pas mal non plus…
    L’Equipage


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :