La goutte d’eau qui peut faire déborder le port

Point de vue – Manifestement les ports de plaisance sont en bute à une crise multiforme. Un homme qui connaît fort bien le  problème dans les Alpes Maritimes, (et ailleurs) verse ici une nouvelle pièce au dossier.
Peut-être que pour des plaisanciers de plus en plus nombreux, le souci principal n’est, pas d’acheter ou, de changer de bateau, mais de s’en séparer.
Or, les pontons voient de plus en plus d’affichettes de vente accrochées sur les bateaux et elles restent à poste de nombreux mois, certains propriétaires les retirant, même…
La Préfecture des Alpes Maritimes a fait le 18 septembre 2013, un rappel à la réglementation et aux risques encourus pour un sabordage volontaire en mer.
Deux plaisanciers ont été interpellés lors d’une tentative de ce type.
C’est la crise, les budgets portuaires constatent de moins en moins de passages pendant la belle saison, les bateaux préférant rester à l’ancre devant les ports.
Et malgré cela, de nombreux gestionnaires restent fidèles à des méthodes d’exploitations portuaires qui fragilisent, encore plus, cette situation plus que tendue dans les ports et l’ensemble de la filière nautique.
J. Spiteri

Publicités

4 Responses to “La goutte d’eau qui peut faire déborder le port”


  1. 1 Claude Debulois 21 novembre 2013 à 19:29

    Heureusement qu’il y a encore des mouillages gratuits. Naviguez un mois avec une vingtaine de nuits dans les ports : un budget énorme que la plupart des plaisanciers ne peuvent pas se permettre. Etre coinçé dans un port une semaine pour cause de mauvais temps vous coûte une fortune; alors de plus en plus de plaisanciers ne quittent plus leur ponton ou juste pour un petit tour à la journée. Et ne parlons pas de l’entretien…

  2. 2 le saec 22 novembre 2013 à 12:52

    il y a une trentaine d’année ,il y avait de la place dans les ports et du poisson dans la mer .
    maintenant il n’y a plus de place dans les port et plus de poissons dans la mer .
    mais ça va changer ,le changement est annoncé sur tous les plans ,nous avons voté pour ….
    donc bientôt il y aura de la place dans les ports et du poisson dans la mer

    en vérité je vous le dis .ceux qui n’ont pas de tabac n’ont pas besoin de pipe ..
    alain

  3. 3 falempin 22 novembre 2013 à 12:53

    que les ports deviennent raisonnables dans les prix certains d’entre eux pourraient bien se retrouver en justice pour une gestion plus que douteuse un petit contrôle de la cour des comptes serait judicieux mais les loups ne se mangent pas entre eux

  4. 4 SPITERI Joseph 25 novembre 2013 à 07:03

    La faute n’est-elle pas, aussi, en grande partie aussi celle des plaisanciers, qui trop heureux d’avoir eu … enfin … une place dans un port, estiment dans leurs subconscients qu’ils n’ont plus qu’à payer les yeux fermés et rubis sur l’ongle tout ce qu’on leur demande, le nécessaire et le surplus, justifié ou pas !!!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :