Le fantôme qui venait du froid

fantome 5Comme Escales l’a relaté en son temps, l’histoire du Lyubov Orlova oublié dans les brumes glacées de l’Atlantique nord a fait couler beaucoup d’encre. La presse a parlé de navire fantôme bourré de rats et d’araignées, d’une disparition probable par torpillage discret, de naufrage « naturel », voire d’errance perpétuelle. Ça ne mange pas de pain…
Aujourd’hui encore, personne ne sait ce que fut son destin. Est-il d’ailleurs accompli ?
• L’histoire du navire n’est pas unique ; les récits de bateaux abandonnés divaguant sur les mers foisonnent. Ils doivent souvent plus à l’imagination du conteur qu’à la réalité des choses. Pourtant, d’autres sont très bien connus, authentifiés et répertoriés. Témoins ce détenteur du record, toutes catégories.
Il s’agit du S/S Baychimo, vapeur construit en 1914 à Göteborg (S) et lancé sous le nom de Angermanelfven. Plus tard, rebaptisé Baychimo, il navigue pour la Compagnie de la Baie d’Hudson, le long de l’Ile Victoria où il fait le commerce des peaux avec les Inuits. Pris dans les glaces, puis récupéré, il est finalement abandonné le 24 novembre 1931 où il est livré aux courants du grand nord. Dès lors, tout le monde est persuadé qu’il va sombrer promptement. Mais non, il reste à flot. On l’aperçoit quelques mois plus tard, entre les glaces, puis on le revoit à de nombreuses reprises, toujours à flot. Il devient alors  le bateau fantôme de l’Arctique, que l’on entrevoit au fil des années. Il est aperçu une dernière fois par un groupe d’Inuits en… 1969 (!) qui sont les derniers à reconnaître sa silhouette. Il est donc resté en errance pendant 38 ans, au milieu de dangers multiples de ces régions sévères. Avant de disparaître… Mais comme tout n’est jamais bien sûr à la mer, le gouvernement de l’Alaska a lancé en 2006 une vaste enquête pour savoir où se trouvent les restes du bâtiment.
A moins que…
Athos
Image – Comme il existe très peu de photos du malheureux navire, nous avons demandé à l’ami Christophe Verdier de représenter  le « fantôme de l’Arctique » au milieu des glaces.

2 Responses to “Le fantôme qui venait du froid”


  1. 1 jack35 15 novembre 2013 à 11:44

    C’est un peu comme l’histoire du Hollandais volant

  2. 2 escales maritimes 15 novembre 2013 à 14:07

    Oui, oui, Jack, ça y ressemble, sauf que celui-ci est bien réel.
    Amicalement.

    Escales


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :