Pseudo-Quiz n° 114 – Testez vos connaissances

Quel était, au XIXᵉ siècle, le nom donné aux agents d’affaires s’occupant des diverses opérations commerciales dont pouvaient avoir besoin les capitaines de navires ? Le nom a peu à peu disparu au profit de courtiers maritimes.
A mon avis, un pseudo-Quiz pas si facile… (Cyrano).
• Réponse à la fin du du prochain pseudo-Quiz.
• Réponse au pseudo-Quiz n°113 : le jeu s’appelle « la Drogue », il était fort répandu dans la marine ; la règle du jeu est aujourd’hui quasi disparue. Si quelqu’un…

6 Responses to “Pseudo-Quiz n° 114 – Testez vos connaissances”


  1. 1 jack35 26 octobre 2013 à 13:16

    Il me semble que c’est les courtiers conducteur de navire qui était le nom du courtier maritime.
    Extrait de l’Edit de décembre 1657 :

    Tout maître ou capitaine de navire étranger, qui ignore la langue du pays où il vient commercer, a besoin d’un interprète pour se faire entendre, pour devoir faire dans les bureaux les déclarations auxquelles il est tenu,pour vendre ses marchandises et en acheter d’autres pour son retour, en un mot pour faire du commerce. D’un autre côté, qu’il sache la langue du pays, mais qu’il ignore, faute d’habitude du lieu, les usages des bureaux,les formalités qu’il y a à observer et les moyens de se procurer une prompte et sûre expédition, qu’il ne puisse se charger de tout ce détail, il a besoin d’un courtier conducteur pour l’introduire et le guider dans toutes ces opération. Edit complété par Colbert en 1681

    « Aucun ne pourra faire fonction de courtier conducteur de navires qu’il n’ait été immatriculé au greffe de l’Amirauté sur l’attestation que quatre notables marchands du lieu donneront de sa capacité et de sa probité »

  2. 2 Patrice Petit de Voize 26 octobre 2013 à 19:03

    Ne s’agirait-il pas de subrécargues ?

  3. 3 Jacques Larrouy 26 octobre 2013 à 19:31

    Il s’ agit sans doute du nolisseur …nolis est le mot pour fret employé plus particulièrement en Mediterranée

  4. 4 Joseph Bavastro 26 octobre 2013 à 20:10

    J’imagine que vous ne voulez pas parler du subrécargue…

    D’ailleurs, de quelles opérations commerciales un capitaine de navire pouvait-il avoir besoin, (sinon de l’avitaillement de son navire), lui qui ne s’occupe pas des opérations commerciales qui, elles, relèvent de l’armateur ou de l’affréteur…et de ses intermédiaires (agent maritime, subrécargue à bord, commissionnaire et courtier)…

    Drôle de question…

    JB

  5. 5 cornou Georges 27 octobre 2013 à 09:06

    subrecargue

  6. 6 Gilles Weber 27 octobre 2013 à 14:54

    Bonjour
    plusieurs idées :
    * Agences réceptives
    * ecrivain de batiment
    * shipper
    * commissaires de bord
    Cordialement
    Gilles


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :