Un Salon nautique 2013, dans un contexte difficile

Si cela vous intéresse sachez que le prochain Salon nautique de Paris se tiendra comme d’habitude à la Porte de Versailles, du 7 au 15 décembre prochain.
Quelques modifications vous y attendent ; d’une part, le hall 2.2 sera davantage consacré au motonautisme, (quelle chance !) ; d’autre part, et pour occuper les vides, de grands requins, (les sociétés de financement et les assurances) s’installeront dans le hall 1 où il y aura quand même quelques voiliers. Toutes choses qui laissent prévoir un nouveau recul de la petite et moyenne plaisance. A part ça, tout va bien, puisque, comme le dit le communiqué de presse, toute l’expérience de Reed Expositions, premier organisateur de salons au Monde, est mise à contribution pour faire de cette édition 2013 un succès, dans un contexte difficile. Rassurant

3 Responses to “Un Salon nautique 2013, dans un contexte difficile”


  1. 1 COKELUNDE 20 octobre 2013 à 11:55

    Chouette !
    On va avoir des engins appelés bateaux avec clignotants, ABS, air conditionné, etc.
    Bref la « vraie » plaisance…
    Je crois que je vais aller faire une petite virée avec mon « Dauphin » de chez G Jézéquel qui aura 46 ans au printemps.

    Bonne visite sans moi
    JP L

  2. 2 cornou Georges 20 octobre 2013 à 20:24

    un salon c’est pas fait pour les gagne-petits, les marauds, les prolétaires et autres fauchés , que diable ! ils restent dehors ou à la rigueur à la porte de la cuisine ou celle de derrière ! faut pas se prendre pour un armateur grec ou monégasque, ceusses qui ont les sous, y sont au salon avec des belles coquines qui leur servent des drinks et des magnamagna à croquer sur le pont , d »ailleurs je suis sur que les autres y ont des trous dans leurs chaussettes et même pas de quoi payer le Miror des cuivres et chromes pour un bateau « suffisant « 

  3. 3 Andre Poltzien 25 octobre 2013 à 13:54

    Au fil des années le Salon Nautique a perdu son âme.
    En faisant la part belle aux « professionnels » et aux grands de la FIN, ils ont découragé les amateurs, ceux qui venaient pour rêver, les associations sans grands moyens mais qui oeuvraient pour la voile et l’esprit marin, celles qui encourageaient notamment les jeunes à embarquer, celles qui, dans un esprit « hors business » amenaient beaucoup de gens au monde de la mer.
    On ne trouve plus au Salon Nautique ce qui en faisait le rendez-vous de tous les marins – chevronnés ou non, amateurs ou rêveurs – plus d’animation, plus de chants de marins et de grands buffets festifs et bruyants. Ils ont laissé place aux « coquetelles guindés » des « institutionnels ».
    Le Salon Nautique, c’est devenu une agence immobilière qui loue des mètres carrés à prix fort, tarissant ainsi la veine nourricière de l’esprit marin et du nautisme en France.
    Heureusement, il y a d’autres événements qui peu à peu remplacent ce vide ! Mais, ils n’ont plus besoin du salon Nautique.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :