Luc-sur-Mer, hier… ou avant-hier

Luc sur Mer01Scène de plage bien ordinaire  ; tout le monde prend la pose devant l’objectif du  photographe, qui a déballé son matériel sur le sable. En y regardant de plus près, on note pourtant quelques particularités qui rehaussent le  cliché. D’abord ces deux gamins (gamines ?), en uniforme, figés dans une position strictement identique sur l’avant du bateau ; on a dû leur recommander de bien se tenir, ce qu’ils font. Ensuite, cette élégante toute de noir vêtue, avec un étonnant plat à tarte sur le chef ; c’est une touriste venue aux bains de mer, qui ne se mêle pas au petit peuple ; elle est au centre du cliché, c’est-à-dire à sa place. Derrière elle, une mamie plus rustique, tourne le dos à l’opérateur, comme si la photo ne l’intéressait pas. Elle est du pays. Sur l’arrière du bateau, deux grands dadais, qui sont peut-être les enfants de la belle élégante, guettent crânement la sortie du petit oiseau ; l’un porte des souliers blancs, peu pratiques pour patauger dans les flaques ; il va les bousiller, il sera grondé. Eux aussi sont de passage… Et tout à l’arrière, des enfants du pays, pieds nus, coiffés du traditionnel béret, jouent les utilités, pour faire nombre. A droite, d’autres élégantes chapeautées surveillent leur marmaille. Au loin, au mouillage, les bateaux attendent.
Ça se passe à Luc-sur-Mer, (14) hier… ou avant-hier.

4 Responses to “Luc-sur-Mer, hier… ou avant-hier”


  1. 1 Pierre Strand Hugg 28 septembre 2013 à 12:12

    L’on peut aussi souligner que l’embarcation est un « picoteux ». Un excellent bateau de plage, à clins et sole, héritier d’une tradition normande, qui remonte au moyen-âge et dont on retrouve l’esprit aussi bien sur nos côtes que sur les plages « à la grande terre »(Angleterre) ou en Baltique … mais aussi dans les doris .Ils étaient grées au tiers .

  2. 2 Pierre Livory 28 septembre 2013 à 12:27

    Mes souvenirs de Luc :
    D’immenses balades de pêche à pied dans les pas de mon Père : des coques, des soles, des plies, des carrelets … et puis la traque et l’observation de plein de petites bestioles de toute sorte, aux noms latins innoubliables. Des heures aussi au microscope du Laboratoire de Biologie Marine, pour mieux comprende ce petit monde. Merci Papa … c’était hier !

  3. 3 Pierre Livory 7 octobre 2013 à 12:28

    Le nom de Picoteux fut utilisé par les chantiers Jouët pour l’attribuer à une série polyester de canots de pêche-promenade sans roof fort sypathiques.


  1. 1 Du mouillage subtil des picoteux à Luc-sur-Mer | Escales Maritimes Rétrolien sur 17 octobre 2013 à 11:32

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :