Concordia, c’est pour demain à 6 heures !

Dimanche 15 septembre – Cette fois c’est confirmé, la tentative de redressement du Concordia aura bien lieu demain 16 septembre à partir de 6 heures. C’est ce qu’annoncent les autorités responsables qui entament aujourd’hui le compte à rebours…
Ainsi, après plus d’un an et demi d’attente, et si tout se passe bien, l’épave devrait retrouver assez de stabilité pour être enfin évacuée du site du Giglio. La suite de l’histoire n’est pas encore écrite (on ne sait pas vraiment comment le Concordia supportera l’épreuve), mais l’épilogue du premier chapitre sera connu dans les 48 heures à venir. Tous les grands médias qui, pour la plupart ignorent la mer, vont s’en donner à cœur joie. Toutes les dispositions sont prises pour leur faciliter le travail et transformer le drame d’origine en opération médiatique. Très fort, Costa  ! Ca, c’est de la Com’ ..!
M. D.

0 Responses to “Concordia, c’est pour demain à 6 heures !”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :