Quelques précisions sur la course au gigantisme

DSCN1234Dans « Le Long Courrier » de mai-juin 2013, un article remarquable de René Tyl répond  à plusieurs questions soulevées par les navires géants, porte-conteneurs, navires de croisière, minéraliers ou gaziers.
Sait-on, par exemple que les navires de la série E de Maersk (près de 400 m)  sont dotés d’une seule ligne d’arbre actionnée par un seul moteur à injection électronique d’une puissance de 110 000 CV ? Alors que, rappelle l’auteur, le bon sens marin exige  deux moteurs, deux hélices, deux gouvernails .
Sait-on que par mauvais temps, vent de force 10, moteur stoppé, le navire atteindrait la vitesse de…10 nœuds ? Que la prise au vent (sa voilure en quelque sorte) est de 12 144 m² ! Alors que les plus grands voiliers jamais construits n’atteignaient pas 5 000 m².
Sait-on que la position du château, à  50 m au-dessus de l’eau  ne permet pas de voir ce qui ce passe 600 m en avant de l’étrave . Alors qu’en Asie (notamment), les pêcheurs n’hésitent pas à s’aventurer dans cette zone à haut risque.
Escales ajoutera une autre question : nous n’avons aucune expérience d’intervention ou de remorquage de ces géants par fort mauvais temps. Les moyens actuels (pourtant considérables) seraient-ils ou non en mesure de les assurer ? Spécialement en ce qui concerne les bateaux dits « de croisière » avec 4 000 personnes à bord.
Porthos
• Image – Le porte-conteneurs géant Marco Polo, au moment de sa connexion à la remorque de  l’Abeille Bourbon, lors de l’exercice du 9 mars 2013, par un temps et des conditions de mer extrêmement favorables. Par gros temps…

Publicités

1 Response to “Quelques précisions sur la course au gigantisme”


  1. 1 cornou Georges 3 septembre 2013 à 09:13

    un pêcheur indonésien ou autre qui « se frotte » à un tel navire est un « communiste » ou un fanatique religieux donc un provocateur ou un gros malin qui cherche à se faire des sous sur le dos du pôvre armateur , non ?
    la mer est grande ils n’ont qu’à aller pêchouiller autre part et pour ce qu’ils prennent comme poissons ,ils feraient mieux d’aller acheter du poisson congelé et pané et proprement, par nos agro-industriels……aucune solidarité humaine ces gens -là! non mais !!!!
    quel monde maritime !
    Georgios Grossoupoulos
    armateur spécialisé en navires anonymes
    ile privée de Envoilesdollarsparici quelque part en mer Egée.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :