Les plaisanciers ne baissent pas les bras

port 2011 DSCN1437Revenant sur les turbulences qui secouent le petit monde des ports de plaisance, l’ami Francis, lance un coup de gueule qui commente l’article repris de la Gazette des Pontons et publié le 6 août.
L’angle d’attaque de cet article me paraît très bon. Il y a dans cette approche de la réglementation des ports un grand mépris des droits et libertés individuelles. Du point de vue des ports, le comportement du plaisancier doit être cadré, normé pour cela, ses sorties sont enregistrées, surveillées quant à leur durée. Et si le client du port s’écarte de la norme définie par celui-ci, il est sanctionné. C’est une véritable culture dans toutes les capitaineries du littoral : le plaisancier est un être immature qu’il convient de protéger contre lui-même, d’éduquer et s’il le faut de punir. Ceci doit être combattu par les voies juridiques et, s’il le faut, par le boycott de ses mesures. Les CLUPP (1) locaux cèdent généralement à l’argument des bateaux ventouses qui encombrent les ports. Or, un bateau ventouse est une invention des capitaineries pour culpabiliser les propriétaires de bateaux qui, pour une raison qui leur est propre, ne peuvent pas sortir autant qu’ils aimeraient le faire. Cette invention a un avantage, elle permet d’appliquer une foultitude de sanctions à base de flicage et de pénalités. Elles ne résolvent en rien le problème, mais donnent au port conscience d’avoir essayé quelque chose tout en gagnant plus d’argent. En tout cas, elle lui permet de ne pas trop se fatiguer à imaginer des solutions telle que la mise au sec temporaire d’un bateau incluse dans son forfait annuel en garantissant à son propriétaire de le remettre à l’eau le jour où il en a besoin.. Pour les ports moins on se fatigue à chercher des solutions et plus la vie est belle. Jusqu’à quand ?
Francis Bergerac
 (1) CLUPP : Comité Local des Usagers Permanents du Port.
• Image Escales Maritimes.

2 Responses to “Les plaisanciers ne baissent pas les bras”


  1. 1 Pierre Strand Hugg 12 août 2013 à 15:29

    La dernière fois que nous avons eu connaissance ( dans l’Assoc. Strand Hugg) des chiffres annuels de la CCI de Granville, les services gérés – criée, bassin de plaisance du Hérel ( 1100 clients captifs) – étaient déficitaires .
    Le seul poste qui gagnait un peu d’argent était le cabotage, or c’est celui que nos agents consulaires ont décidé de supprimer ! Pour faire quoi ? plus de plaisance … soit une dérive vers la mono activité plaisance-tourisme-résidentiel, en un mot l’immobilier .

  2. 2 COKELUNDE 14 août 2013 à 10:08

    Pierre a parfaitement raison.
    La CCI Granville centre Manche est présidée par une personne n’ayant jamais mis les pieds sur un bateau et qui veut « laisser une trace » avant d’être absorbée par un regroupement des CCI Normandes.
    Un port n’est pas un parking mais une interface entre un moyen de transport flottant et un moyen de transport terrestre. Supprimer des voies ferrées, démonter des grues, compliquer l’accès des camions et des bateaux est une manière insidieuse de réduire l’activité commerciale dans une ville (Granville en l’occurrence) ou il y a déjà 800 logements vacants plus un projet de 800 autres. remettons les pieds sur terre. Seule l’activité commerciale et industrielle crée des emplois et de la richesse pour tous. Ce n’est pas le rôle d’une CCI d’œuvrer contre ses membres.

    Bien cordialement.

    JP L


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :