Einstein ; quand le génie prenait la mer

image002image004Vc = 2,5 √ L (*)… Moins célèbre que E = mc², c’est cependant à cette formule que le génial physicien  se confronta toute sa vie.
« Faire de la voile est plus fort que moi » avouait Einstein « J’apprécie la communion avec la nature, l’eau, le ciel, l’harmonie ».
Il s’arrangeait toujours pour que son lieu de travail, l’université, soit proche d’un plan d’eau.
Ce n’était pas un génial marin mais c’était un vrai voileux…et distrait comme il savait l’être.
Pendant 50 ans il navigua à la voile presque tous les jours. Lorsqu’il eu des ennuis de santé, il naviguait encore et le cachait à son médecin. Insensible aux mauvaises conditions météo et aux questions de sécurité, il faillit se noyer à plusieurs reprises. Einstein ne savait pas nager.
Son plus grand regret fut de quitter l’Allemagne en y laissant son cadeau d’anniversaire, le bateau Tümmler un joli sloop de 7 m construit en acajou massif et dont la ligne et la dérive rappellent le Bélouga. Offert pour ses cinquante ans par ses amis, il fut après son immigration et malgré ses efforts pour le faire sortir d’Allemagne, récupéré par le Reich nazi et revendu en 1933. On a depuis perdu sa trace.
Francis Bergerac
* Pour mémoire : Vc : vitesse critique d’une coque en nœuds avant qu’elle ne surfe sur sa vague d’étrave. L est la longueur de la flottaison en mètres.
• Images – A gauche : le savant, (bien reconnaissable) tout occupé à envoyer la grand voile ; à droite, plan et coupe de son voilier, dont la formule  ressemble un peu à celle d’un Bélouga (plan Cornu) – (Cliché ?)

5 Responses to “Einstein ; quand le génie prenait la mer”


  1. 1 Pierre Livory 7 août 2013 à 09:50

    Ce bateau ressemble fort à un Belouga, mais dans ce cas ce serait un précursseur, puisque le Belouga a été crée en 1943 par Eugène Cornu, si je ne me trompe.

  2. 2 escales maritimes 7 août 2013 à 10:09

    Tout à fait exact. Qui a influencé l’autre ? Un bon sujet, peut-être…
    Cordialement.

    M D

  3. 3 Pierre Livory 7 août 2013 à 19:38

    Compte tenu des dates je ne m’avancerais pas. Eugène Cornu était un homme d’une grande culture technique, il est vraisemblable qu’en 1929 (les 50 ans d’Einstein) il ait connu la naissance de ce bateau. Lui ne travaillait alors chez Jouët que depuis 5 ans et commençait à dessiner. Il n’en était pas encore au Belouga ! J’ai bien connu et travaillé avec un élève de Cornu, malheureusement il est décédé lui aussi. La question reste entière !

  4. 4 Francis Bergerac 8 août 2013 à 07:51

    Le Bélouga avait à l’origine un gréement houari et par la suite un gréement marconi. Le Tümmler était à l’origine gréé en marconi ce qui ne peut se voir sur la photo. Un vrai précurseur donc.
    La photo des plans est issue de la revue allemande « Die Yacht » qui paraissait entre les deux guerres

  5. 5 Pierre Livory 8 août 2013 à 21:51

    Donc un précurseur ! L’architecture navale n’avance qu’à petits pas depuis des siècles. On est toujours influencé par un antécédent, qu’on le veuille ou non, conscient ou pas. Les grands pas en avant sont souvent faits par opposition à ce qui existe, donc aussi sou influence !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :