Les escales du banc des menteux

image001• La vieille dame et la mer – Dans les années 50, Jean de la Lune notre sans fil, était devenu ami par contacts… radiotélégraphiques, avec François Sparks un Radio Belge qui opérait à la CMB sur le « Namurville » actuellement en escale à Matadi. Amarrés derrière lui, nous sommes allés à bord du paquebot mixte pour le voir… de visu ! Une grande animation régnait sur le quai, où le fatras débarqué s’entassait. Une vielle, mais imposante dame, hurlait au charron, ses bagages étaient perdus ! Elle vouait tout le bord aux gémonies, menaçait de faire avoir le sac aux officiers commandant y compris. Verre en main au bar, les 2 TSF discutèrent sur la même longueur d’onde, et François nous expliqua : « Cette vieille carne qui possède de grandes plantations au Congo Belge, a une connaissance intime des directeurs. Voyageant à l’œil, elle revient souvent à Anvers pour s’occuper de ses intérêts. Elle récrimine sans arrêt, bombarde les agences, ses correspondants, et ses employés de télégrammes rageurs… Je suis aux premières loges de ses tracasseries, les télégrammes ne vont pas assez vite, je suis incapable de capter les réponses, etc. Voilà que ses bagages, toujours très importants, dont une caisse volumineuse mais relativement légère qui est de chaque voyage, ne sont pas avec les marchandises à débarquer ici !… C’est la catastrophe, le Commandant et le Second vont recevoir un blâme ! Ils ont ordonné une fouille minutieuse des autres cales et entreponts.
– Cette « hist.oire Belge » n’est pas particulièrement remarquable Kerdubon !.. dit Louis, un habitué du banc des menteux  !
– Attendez la suite que nous avons connue le jour suivant !… Ses malles et la caisse furent retrouvées dans l’entrepont du paquebot mixte, destiné à la camelote pour Lobito le port suivant.  Sur le quai, un douanier aborda la vielle dame qui cessa son raffut !…
– « Que contient cette caisse… une fois ?
 Mon cercueil ! Il me suit à chaque traversée ! Si je meurs pendant cette traversée,  je ne veux pas être jetée à la mer ! »
– Tel est beaux Messieurs, mon rapport des dires de Kerdubon au Congo.
Signé : Planchet

0 Responses to “Les escales du banc des menteux”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :