Ports de plaisance : Les listes qui font Pschitt !

P1060722-1La vérité n’est pas tout à fait révélée mais on s’en approche. Les listes d’attente se dégonflent… comme des baudruches.
Dialogues de Capitaineries :
– Cher Monsieur, j’ai enfin une place pour votre bateau, vous l’attendiez depuis si longtemps, n’est-ce pas ? Vous êtes content… hein ?
Le premier de la liste – Ben… heuh, c’est gentil de penser à moi. Sincèrement je vous remercie, mais je suis en train de payer ma place dans un autre port, je ne peux pas la payer deux fois.
Le deuxième – Ah vraiment, je l’attendais votre coup de fil. Je passe voir la place d’ici à quinze jours et je vous confirme de suite. (Il ne passera jamais).
Le troisième – J’ai vendu mon bateau qui était ailleurs. De toute façon, je n’espérais plus rien, je n’ai pas eu de nouvelles de vous depuis au moins trois ans.
Le quatrième – Merci, pour votre proposition, mais la place est un peu courte. J’ai changé de bateau. J’ai maintenant un 40 pieds. Vous n’auriez pas la taille au-dessus ?
Le cinquième – Alors là, vous me prenez de court. Je n’ai pas encore acheté le bateau. Je vous ai demandé la place il y a seulement deux ans et vous m’avez dit que je poireauterais au moins 7 ans. Vraiment je ne comprends pas ce qui se passe !
Le sixième – Je la prends. Envoyez-moi le contrat, je signe illico (trois semaines après, toujours pas de retour). Au suivant…
Le septième – Ecoutez, je la prendrais bien si vous me la gardez un petit peu. Je suis sur un autre coup dans un autre port et ils m’ont dit que c’était pour bientôt, mais je n’y crois pas. Rappelez-moi dans 15 jours.
Le huitième – Même réponse que le deuxième.
Le neuvième – Le téléphone ne répond pas. Il est peut-être sous les tropiques.
Le dixième – C’est OK pour moi, je prends. Vous me faites une réduc n’est-ce pas ? J’ai encore sur le dos la place dans mon port actuel. Et il prend (la place et la remise qui va avec).
PAN-PAN, PAN-PAN, PAN-PAN… il n’y a plus de pied de pilote dans la gestion des ports.
Francis Bergerac

4 Responses to “Ports de plaisance : Les listes qui font Pschitt !”


  1. 1 SPITERI Joseph 11 juin 2013 à 08:09

    La crise passe aussi par là. Toutes les capitaineries ne savent plus quelles nouvelles idées se tourner – toujours au détriment des usagers présents – pour pouvoir compenser financièrement les pertes dues à la baisse consécutives, années après années, des hivernages et des plaisanciers de passage.

  2. 2 MIGNOT Jean Claude 11 juin 2013 à 09:40

    bonjour,
    pour information, les personnes souhaitant avoir une place dans les ports ports gérés par les collectivités doivent être titulaire d’une A.O.T, (Autorisation Occupation Temporaire) , que ces A.O.T sont renouvelables annuellement sous peine de perdre leur place, elle font l’objet en général d’un contrat validé par les deux parties.

    les gestionnaires de port doivent envoyer chaque année, un contrat qui doit être retourné validé dans un délai raisonnable (une quinzaine de jours en général) sous peine de perdre l’occupation temporaire immédiatement et sans retour possible.

    Cette autorisation est attribuée à titre personnel et ne peut être transférée à quiconque même au plus proche en cas de décès (par exemple au conjoint).

    En cas de demande de place sur une liste d’attente, celle ci doit être renouvelée tous les ans et consultable dans chaque port, si ce n’est pas le cas, il faut exiger cette liste auprès du concessionnaire qui est dans l’obligation de la présenter.

    si cela pose problème (et c’est souvent le cas), vous pouvez en avertir le C.L.U.P,(comité local des usagers du port), obligatoire dans chaque port, il est composé d’élus, du gestionnaire et de représentants des usagers professionnels et de loisir, il a un rôle consultatif sur la gestion du port et émet des avis qui sont repris ou non par les décideurs et bailleurs.

    En général, les places accordées le sont par courrier recommandé avec accusé de réception, si la personne ne répond pas dans un délai de quinze jours , cette place est perdue automatiquement et le demandeur doit renouveler son intention si il souhaite avoir de nouveau une inscription sur la liste d’attente.

    effectivement, il en va de la gestion de chaque responsable de port et là l’on peut se poser beaucoup de questions, mais il est sûr qu’une législation existe et qu’elle est appliquée avec succès pour le contentement de tous lorsque les gestionnaires sont impartiaux sur le règlement.

    ces A.O.T ne s’applique pas aux ports privés qui ont leurs propres gestions.

  3. 3 Pierre Strand Hugg 26 juin 2013 à 17:47

    … Il y a aussi les listes qui ne se dégonflent jamais, malgré une douzaine de places se libérant chaque année dans chaque catégorie de tailles – comme à Granville, et des « prétendants » qui sont 5 ou 6èmes depuis 5/6 ans ! Bizarre

  4. 4 SPITERI Joseph 26 juin 2013 à 19:22

    Rien de bizarre, il n’y a plus la volonté de délivrer des abonnements et les gestionnaires préfèrent geler les listes – quand ils le peuvent – et attribuer des postes de longues durées – bien plus chères – et qui se transforment ci et là en contrats annuels.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.


%d blogueurs aiment cette page :