Portrait de bateau : « l’Abeille Bourbon »

Ce bâtiment est un remorqueur de haute mer d’intervention, sauvetage et assistance. C’est le plus puissant des navires de ce type avec une capacité de traction au point fixe de 200 tonnes. Il est – comme son sister-ship l’Abeille Liberté – le plus puissant et le plus fonctionnel des navires français de ce type.
• Quelques caractéristiques : longueur 80 m, largeur 16,50 m, tirant d’eau 6 m, tonnage 3 200 t. Motorisation 4 moteurs donnant une puissance 21 740 CV ; vitesse de 20 nœuds. Trois canons à eau et un canon à mousse. Deux radars, système de transmission par satellite et de positionnement dynamique. Deux embarcations de sauvetage (hydrojet) pour récupération des rescapés (18 personnes) .
• C’est, dans son ensemble, un navire particulièrement abouti (l’avis des équipages a été pris en compte pour sa conception). Ses lignes sont souples, nerveuses, ses équipements de bord donnent un bon compromis adapté à ses différentes missions. La passerelle permet une vision sur 360°, les postes d’équipage sont vastes et soignés, cuisine du dernier cri, (délicieuse, soi-dit au passage), local de repos et soins aux rescapés, pavois surélevé de la plage arrière pour protéger l’équipage. Et bien d’autres choses, qui en font le porte étendard du Groupe.
• Qu’il me soit permis d’ajouter que le bâtiment est servi par un équipage d’élite (et sympa) sous les ordres de Thierry Choquet (1) dont la maîtrise et la compétence sont  tout simplement exemplaires.
• Depuis peu, l’Abeille Bourbon (basée à Brest) assure la sécurisation du Golfe de Gascogne. Elle remplace l’Abeille Flandre (précédemment basée à La Pallice) qui a été affectée au Pas de Calais. Cette décision, fort controversée,  a suscité de vives réactions dans les milieux maritimes.
Aramis
(1) L’autre patron de la « Bourbon » est Charles Claden.
• Images – A gauche : le remorqueur quittant le Goulet de Brest à pleine vitesse (photo Groupe Bourbon). Au centre : l’arrivée sur zone, proche d’un navire en difficulté. A droite : l’instant délicat du passage de la remorque ; à quelques brasses près… (Photos Escales Maritimes).

Publicités

0 Responses to “Portrait de bateau : « l’Abeille Bourbon »”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




Contact
« Escales Maritimes » est ouvert à tous. Contributeurs, informateurs, critiqueurs, approbateurs, suggestionneurs…
Pour ceux-là, une seule adresse : escales.maritimes@orange.fr

Archives

Faites connaître
Escales Maritimes !

Ajoutez ce lien dans votre site :
https://escales.wordpress.com/

Affichez cette bannière dans votre site en copiant le code suivant dans votre page html :
<a href="https://escales.wordpress.com/"><img src="https://escales.files.wordpress.com/2010/01/escales3.gif" alt="" width="180" height="60" /></a>

Les opinions émises ne sont pas nécessairement celles d'Escales Maritimes ; elles sont de la responsabilité de leurs signataires.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :